La Belle et la Bête ****

Publié le 12 Juillet 2014

Au théâtre Mogador,

jusqu'au 27 juillet 2014

 

Au cours d'une petite sortie surprise comme nous aimons en organiser de temps à autre, Monsieur Lalune m'a emmené au Théâtre Mogador découvrir la comédie musicale inspirée du chef d'oeuvre de Disney. Au programme : une sévère rechute en enfance, malgré les quelques critiques de l'adulte.

 

Transformer un dessin animé si emblématique en comédie musicale n'est pas une mince affaire, d'autant plus lorsqu'il est nourri de l'imaginaire de l'enfance comme c'est le cas ici. Si l'histoire reproduite est la même, le format, de l'écran à la scène, est forcement différent, et il faut savoir gérer l'ensemble intelligemment sans briser la magie. Concrètement, cela se traduit surtout par le rajout de chansons et la modification des chorégraphies, et sur ces points-là, l'ensemble est fabuleux.

 

On retrouve les personnages emblématiques du dessin animé, et à une exception près, le casting est impeccable : Belle, gracieuse et légère, mais aussi Gaston plus vrai que nature, vraiment parfait, le duo Lumière et Big Ben, cabotin à souhait, sans oublier les autres personnages habitant le village ou le château. Un petit bémol à ce bel enthousiasme : la Bête, peu crédible dans sa façon d'habiter physiquement le rôle et médiocre dans ses dialogues (on n'entend jamais la Bête, mais toujours un ténor qui cherche à grossir sa voix...) chose d'autant plus visible que le reste du casting frôle joyeusement la perfection.

 

Mais ne boudons pas notre plaisir. Le show est bel et bien là, réglé au millimètre dans les chorégraphies autant que dans les changements de décor. On s'amuse, on rit, on écarquille les yeux. La magie opère...  l'histoire éternelle, la la la la laaaa

 

Commenter cet article