A la Grande Halle de la Villette

Du 14 avril au 4 septembre 2022

 

L'art contemporain et moi avons une relation compliquée, mais dès que vous y ajoutez les termes expérience, interactif ou immersif, il y a de fortes chances que ma curiosité en soit piquée.

Le vernissage de cette exposition, annoncée comme familiale, coïncidant avec la visite à Paris de soeurette avec mes minis neveu et nièce - appelons les ici Loulou et Mistinguett - j'ai pensé que l'idée de déambuler et interagir avec des structures gonflables leur plairait. 

Nous voici donc tous les quatre à la Grande Halle de la Villette, sans vraiment savoir ce que nous allons voir, mais enthousiastes. Dès la première salle, on nous invite à découvrir l'installation immersive du collectif italien Quiet ensemble, intitulée Hypercosmo.

Un décor intégralement blanc, une gigantesque piscine à bulles et des ballons suspendus en guise de nuages, animés par un programme sonore et lumineux. Les couleurs changent, la vibration du son devient quasi physique, l'impression d'être hors du monde réel. Loulou et Mistinguett s'en donnent à cœur joie, nous aussi. 

Puis voici une autre installation du même collectif, intitulée A quiet storm, où flottent de légères bulles pleines d'une fumée blanche qu'elles laissent échapper en éclatant. Un joli moment de poésie, rapidement transformé en moment de jeu : parce que courir après les bulles pour les éclater, c'est tellement drôle ! 

Viennent ensuite des décors entièrement en ballons où l'on peut poser - hautement instagrammables - puis, d'autres oeuvres. J'ai notamment beaucoup aimé le côté psychédélique de Never Ending Story du collectif italien Motorefisico avec ses reflets à l'infini.

Les Minis, habitués à être calmes et à ne rien toucher dans un musée, ont vite compris que cette exposition était un peu différente : naturellement, ils ont profité des espaces pour courir, jouer, et toucher les matières. Se glissant au milieu des tubes de Knot rouge de Cyril Lancelin une partie de cache cache ponctuée d'éclats de rire s'est initiée.

L'interaction avec les Ginjos de Rub Kandy devenant un peu trop brusque, soeurette et moi sommes intervenues pour leur rappeler que même si on avait le droit d'y toucher, il fallait faire doucement avec les oeuvres. L'artiste, nous voyant tempérer l'enthousiasme des Minis, est intervenu en riant pour nous indiquer qu'au contraire, il fallait les laisser faire, c'était solide et conçu pour être à l'épreuve des enfants.

Nouveaux éclats de rire, et ces créatures aux grands yeux se sont laissées bousculer sans broncher sous les lumières très disco de la boule à facette éclairant l'installation. 

Je pourrais encore évoquer ADA, de Karina Smigla Bobinski, qui permet de tracer des marques sur les murs et le plafond à l'aide d'un gigantesque ballon hérissé de morceaux de charbon, avec Loulou terminant l'expérience ravi... et tout barbouillé de charbon. Il y a aussi eu le bar à ballons, où les Minis se sont fait faire chacun une énorme fleur sculptée.

Ou encore cette oeuvre monumentale que nous avions ratée à l'entrée - ils étaient en train de l'installer lorsque nous sommes arrivés - mais que nous avons découverte en sortant : Cupid's Koi Garden du studio Eness. Une installation kawaii avec des créatures aux yeux mobiles et des jets d'eaux devant lesquelles les Minis sont restés en contemplation. 

Nous avons passé un agréable moment en famille, avec des Minis interagissant avec les oeuvres - sans mode d'emploi imposé -  des adultes détendus et par conséquent, également disposés à se laisser émerveiller. 

De mon côté, j'ai beaucoup aimé la poésie de certaines oeuvres, et surtout la diversité des expériences proposées. Certaines installations relèvent davantage de l'appréciation esthétique, d'autres de l'immersivité, d'autres encore se révèlent plus sensorielles ou plus conceptuelles. Le tout dans une atmosphère de bulle hors du temps qui favorise la déambulation de l'imagination. 

La note tout à fait subjective et qui n'engage que moi  4/5

PS : vous trouverez la petite vidéo sur notre visite de cette expo sur instagram et tiktok

ACHETER 
Beau Livre - TeamLab
Exposition Afriques capitales à la Grande Halle de la Villette - Catalogue d'exposition
Retour à l'accueil