Affiche de la pièce Léocadia de Jean Anouilh par la compagnie les Ballons rouges

Au théâtre le Funambule Montmartre 
Du 6 février au 23 avril 2023  

Une pièce de Jean Anouilh 
Mise en scène de David Legras 

Réserver ses billets 

Amanda, jeune ouvrière de la rue de la Paix arrive au château de Pont-au-Bronc pour chercher du travail, mais c'est un rôle de "souvenir" que lui propose la maîtresse des lieux, la Duchesse d'Andinet d'Andaine. Son neveu le Prince sombre dans la mélancolie depuis la mort de son grand amour, la cantatrice Léocadia Gardi... Mais que peut une petite modiste face à l'ombre de cet amour perdu ? 

 

Après un Barbier de Séville très réussi, la compagnie les ballons rouges nous emmène cette fois-ci sur les chemins de la mer et du souvenir avec une oeuvre de Jean Anouilh : Léocadia. Une vraie découverte pour moi, qui ne connaissais le travail d'Anouilh qu'au travers de son Antigone, étudiée au collège. 

Léocadia n'est pourtant pas le nom de l'héroïne de cette histoire. Elle n'en est même pas un personnage à proprement parler : son caractère, sa démarche, sa voix n'existent que par les récits que l'on fait d'elle. Absente, elle ne prend forme, telle un fantôme, que dans le souvenir des personnages et dans l'imagination du spectateur. 

Pièce de théâtre  Léocadia de Jean Anouilh par la compagnie les Ballons rouges - théâtre montmartre Galabru - Camille Delpech

La présence du narrateur ne laisse aucune place au doute : cette histoire est un conte. Au centre de la scène, une structure évoque un kiosque qui, tournant sur lui-même, prend des allures de carrousel. Avec des éléments de décor miniatures, cela donne même parfois l'impression de regarder de petits personnages s'animer dans le fond d'une jolie boîte à musique. 

Tous les éléments classiques du conte de fées se retrouvent ici : un triste prince, une jeune femme au grand cœur, la bonne marraine - qui prend ici sous la forme d'une extravagante duchesse - et un décor de théâtre reconstitué pour tenter de sortir le prince de sa mélancolie. 

Pièce de théâtre  Léocadia de Jean Anouilh par la compagnie les Ballons rouges - théâtre montmartre Galabru - Camille Delpech

Dès le début, le conteur nous prévient : cette histoire est une histoire d'amour. Le spectateur le sait. Et pourtant il observe avec attention tous les éléments se mettre en place. Va-t-elle se terminer bien ? ou mal ? Les contes de fées peuvent aussi être cruels. 

Pour tirer le jeune prince de sa mélancolie, sa tante a entrepris de regrouper dans le parc de son château tout ce qui pourrait lui rappeler les trois jours de bonheur qu'il a vécu avec feu la diva Léocadia Gardi, décor et personnel compris. Mais son état ne s'améliorant pas, dans un dernier espoir, elle décide de faire appel à une jeune modiste, sosie de la cantatrice, pour redonner au jeune homme le goût de vivre. 

Pièce de théâtre  Léocadia de Jean Anouilh par la compagnie les Ballons rouges - théâtre montmartre Galabru - Camille Delpech

La mise en scène, simple mais efficace, tire parti au mieux de ce joli kiosque doré, qu'un simple morceau de tissu transforme tour à tour dans l'esprit du spectateur en salon de la duchesse, en banc dans un jardin, ou en table à la terrasse d'un glacier. 

Anouilh nous propose une réflexion sur l'essence du souvenir, sur la façon dont il se présente à notre mémoire, puis comment, peut à peu, il s'efface jusqu'à devenir non plus souvenir, mais pure reconstruction. Quitte à se mentir, plus ou moins consciemment, à soi-même. Au travers de ce conte, le dramaturge nous parle surtout de la vie, du temps qui passe, et interroge l'idée du bonheur avec ce Prince émouvant de douleur, mais, au fond, peut-être pas si charmant.

Pièce de théâtre  Léocadia de Jean Anouilh par la compagnie les Ballons rouges - théâtre montmartre Galabru - Camille Delpech

Et puis, il y a cette musique, délicieusement surannée : "les chemins de l'amour". Une valse de Poulenc - sur des paroles d'Anouilh -  composée spécifiquement à l'époque pour la création de Léocadia, et dédiée à Yvonne printemps, qui y tenait le rôle d'Amanda. Une musique qui vous reste dans la tête, comme un beau mais désormais lointain souvenir. 

Encore une bien jolie production que nous propose la compagnie les ballons rouges avec cette Léocadia ! Une pièce émouvante et drôle à la fois, animée par une galerie de personnages touchants. Sa mise en scène poétique évoque le monde de l'enfance et des contes de fées pour mieux plonger le spectateur au cœur de sa douce mélancolie. 

La note tout à fait subjective et qui n'engage que moi  4/5

 

Avec Camille Delpech, Valérie Français, Drys Penthier, Emilien Raineau, Axel Stein-Kurdzielewicz, David Legras ou Jacques Poix-Terrier (en alternance) 

 

ACHETER 
Acheter les billets pour la pièce Léocadia de Jean Anouilh par la compagnie les Ballons rouges -
Billets pour le spectacle
Couverture du texte de la pièce Léocadia de Jean Anouilh
Texte - Léocadia de Jean Anouilh
Couverture du texte de la pièce la répétition ou l'amour puni de Jean Anouilh
Pièces de Jean Anouilh

*Cet article peut contenir des liens affiliés* 

Retour à l'accueil