Affiche Kaamelott - premier volet

Un film d'Alexandre Astier 

Au cinéma le 21 juillet 2021

 

Le tyrannique Lancelot-du-Lac et ses mercenaires saxons font régner la terreur sur le royaume de Logres. Les Dieux, insultés par cette cruelle dictature, provoquent le retour d'Arthur Pendragon et l'avènement de la résistance. Arthur parviendra-t-il à fédérer les clans rebelles, renverser son rival, reprendre Kaamelott et restaurer la paix sur l'île de Bretagne ?

 

Il faut que je vous prévienne avant que vous n'alliez plus loin dans cette lecture : Kaamelott, chez M. Lalune et moi, c'est du sérieux. Du genre à faire des marathons visionnages avec les copains, du genre à avoir des amis rencontrés sur des événements Kaamelott, du genre à balancer les répliques en pleine conversation. Oui. Oui. Oui.

Autant vous dire que ce premier volet sur grand écran, nous l'attendions de pied ferme ! Nous étions donc dans les salles obscures dès la première semaine de sortie, mais il m'a fallu du temps - et une deuxième séance - pour commencer à rédiger cet article.  Tellement de références reconnues - et sans doute autant passées inaperçues - tellement de choses à en dire, tellement d'hypothèses, de questions... mais essayons de vous en dire quelque chose tout de même. 

Kaamelott - premier volet - Roi Arthur - Alexandre Astier

Ce premier film s'inscrit dans la continuité chronologique de la série avec une ellipse d'une dizaine d'années: alors que tous le croyaient mort, une série d'événements pousse Arthur à revenir dans le royaume de Logres ployant sous le joug d'un Lancelot devenu tyran. L'occasion pour le roi de sauver ce qui peut encore l'être, et de se remémorer son adolescence, lorsqu'il ne s'appelait encore qu'Arturus.  

Kaamelott - Premier Volet marque le début d'une trilogie de longs métrages poursuivant l'histoire d'Arthur et des chevaliers de la table ronde. C'est l'occasion pour le spectateur de retrouver les personnages qui ont fait le succès de la série. Et ils sont nombreux ! Alexandre Astier, ici à la fois scénariste, réalisateur, acteur et compositeur, mêle à l'écran famille de sang et de cinéma. 

Kaamelott - premier volet - Arturus - Niels Astier

Dans ce premier opus, on retrouve à la fois ce qui faisait le comique de la série, mais également la noirceur des dernières saisons : au delà de l'absurdité des situations et des dialogues - écrits sur-mesure pour les comédiens - demeure l'impression qu'Arthur, ce roi qui ne sourit jamais, porte le poids du monde sur ses épaules. Une profondeur humaine amenée avec une pudeur rare. Les fans de la série y trouveront leur compte. Quant aux néophytes, si l'ensemble a été pensé pour pouvoir être vu indépendamment, j'imagine que l'abord est moins évident, tant les rappels - ne serait-ce que les running gags - sont nombreux. 

L'une des choses que je trouve la plus intéressante dans Kaamelott est sa remarquable documentation : sous l'apparence d'un simple divertissement  se cache en réalité un ancrage très précis dans le corpus des légendes arthuriennes. Par exemple, après avoir vu le film une première fois, j'ai cherché à savoir à tout hasard si l'île de Thanet, qui y était mentionnée, existait. Non seulement elle a réellement existé, mais de plus, son histoire est liée à celle d'un personnage qui a fait son apparition dans le film. Ces détails m'enthousiasment encore davantage :  je suis sortie du cinéma avec plein de théories, et encore plus après être retournée voir le film une deuxième fois. 

Kaamelott - premier volet - Christian Clavier - Antoine de Caunes - François Rollin

Ce premier opus est également une transition entre la série et les prochains films à venir. L'histoire de certains personnages y est clôturée proprement, et une toute nouvelle génération de personnages fait son apparition. Certains grands noms de la quête du Graal manquent encore à l'appel, mais je ne doute pas qu'ils ne se découvrent dans les prochains opus. 

Enfin, impossible d'achever cette critique sans évoquer la bande originale. Alexandre Astier, avait déjà composé - et interprété - la musique de la série. Ici, portée par l'orchestre national de Lyon, cette nouvelle partition prend des teintes tout à tour épiques, sentimentales, ou franchement comiques. Une musique qui participe étroitement à la narration à tel point que certains passages se passent entièrement de dialogues. On y reconnaîtra sans peine l'influence de John Williams. Ce n'est sans doute pas un hasard tant les références à Star Wars sont nombreuses dans le film.  

Kaamelott - premier volet - Alexandre Astier - Alain Chabat

Au final, j'ai trouvé dans Kaamelott - Premier Volet ce que j'étais venu y chercher : un univers familier et riche, à la fois drôle et émouvant, mais aussi de quoi échafauder de nouvelles théories sur la suite. Sur certaines scènes ou personnages a priori moins convaincants, nous sommes en désaccord avec M. Lalune : il pense maladresse, je pense élément qui trouvera sa justification ultérieurement !

En attendant les prochains films donc - pour savoir qui de nous deux aura raison - je vais probablement revoir les six volumes de la série pour y rechercher des indices supplémentaires. Puisqu'il paraît que la patience est un plat qui se mange sans sauce... allons-y gaiement ! 

La note tout à fait subjective et qui n'engage que moi  4/5

 

Avec Alexandre Astier, Anne Girouard, Franck Pitiot, Jean-Christophe Hembert, Lionnel Astier, Joëlle Sevilla, Jacques Chambon, Niels Astier, Nicolas Gabion, Audrey Fleurot, Alain Chabat, Géraldine Nakache, Thomas Cousseau, Caroline Ferrus, François Rollin, Christian Clavier, Antoine de Caunes, Alban Lenoir, Sting, Ariane Astier, Jeanne Astier
ACHETER 
Kaamelott premier volet en DVD
Blu-ray 4K Kaamelott premier volet - Edition Epique
Kaamelott premier volet - Bande Originale - CD et vinyle
BD Kaamelott
Livre - Petit crapahut dans le parler de Kaamelott à l'usage des pégus et du gratin
Série Kaamelott en DVD et Blu-ray

Cet article contient des liens affiliés

Retour à l'accueil