Oserez-vous entrer - Escape Kit

Disponible chez Escape kit 

Vous le savez si vous lisez régulièrement ces lignes, j'aime beaucoup les escape games, ces jeux où il faut résoudre énigme sur énigme dans le but de s'évader d'un lieu donné. 

Avant qu'ils n'atteignent la popularité qu'ils connaissent aujourd'hui, j'y jouais en jeu vidéo, et quand des salles dédiées à cette activité ont commencé à fleurir un peu partout, j'y suis allée à chaque fois que l'occasion a pu se présenter : Zen room, la prophétie Maya, le Studio Radio France, James Murdock, et bien d'autres. J'avais bien entendu prévu de continuer à en tester de nouvelles l'an dernier, mais les circonstances sanitaires en ont décidé autrement.  

C'est pourquoi j'ai cherché à explorer une autre facette de ce concept : les escape games permettant de jouer chez soi. Certes, l'idée ne date pas des confinements - nous avions déjà testé l'archipel interdit en 2019 -  mais elle a logiquement trouvé cette année le climat idéal pour gagner en popularité auprès du grand public. C'est pourquoi j'ai jeté mon dévolu sur un scénario paru chez Escape Kit, intitulé "Oserez-vous entrer ?" 

Vous emménagez dans une grande maison de famille dont vous avez hérité. Pour fêter cet événement, vous organisez une soirée avec vos amis. Vous passez une super soirée lorsque que des phénomènes troublants apparaissent : une porte qui claque, un cri derrière vous, des lumières qui s’éteignent… Soudain, un bruit inquiétant provient du sous-sol… Oserez-vous entrer ?

Je reçois donc par mail un lien permettant de télécharger tout le matériel de jeu, avec les indications nécessaires. Il y a pas mal de fichiers, l'ensemble a l'air très complet... voire un peu plus compliqué que ce que j'imaginais ! Je feuillette les différents documents à ma disposition, et je réalise rapidement que l'un d'entre nous devra endosser le rôle de maître du jeu. Il nous fallait donc au moins un joueur supplémentaire: nous appelons à la rescousse l'illustratrice Patate Panda Licorne (dont vous pouvez découvrir l'univers ici). 

En tant que rôliste chevronné, Monsieur Lalune s'avérait le maître du jeu tout désigné. Mais après avoir jeté un oeil à la préparation nécessaire - incluant une bonne part de découpage et montage d'objets - il a jeté l'éponge. Nous avons donc échangé nos rôles : à lui le jeu, à moi l'organisation !

Je procède donc à l'impression des documents nécessaires, avec une première contrariété : pas moins de 29 feuilles doivent être imprimées, dont une dizaine en recto verso. Et il ne s'agit que des éléments strictement nécessaires au jeu.  

Oserez-vous entrer - Test Escape Kit

Me voilà donc découpant - prévoyez ciseaux, colle et cutter - tout le matériel, montant les objets en 3D, les disposant en petit tas en fonction des lieux où ils doivent être dissimulés. 

Il faut ensuite préparer le jeu lui-même. Les instructions fournies sont précises, détaillant le nombre de pièces - ou d'espaces - qu'il faut créer, et quels éléments y cacher. Mais un appartement n'est pas une salle d'escape game décorée tout exprès. On y trouve une multitude d'objets supplémentaires et y rechercher des indices aurait été comme chercher une aiguille dans une botte de foin. J'ai donc délimité des espaces que j'ai mis en scène : ici par exemple, le "bureau".    

Une fois tout en place, il est temps d'appeler les joueurs. Pour bien se mettre dans l'ambiance de ce scénario, l'éditeur suggère de se plonger dans le noir et de lancer la bande sonore / décompte dont le lien est fourni. 

C'est parti pour une heure de jeu ! 

En tant que maîtresse du jeu, je commence par lire le texte d'introduction aux joueurs avant qu'ils ne commencent à fouiller. Je garde sous la main le guide des indices et des réponses afin de suivre leur progression, et d'être en mesure de les orienter s'il bloquent trop longtemps. 

Compte à rebours - Test Escape Kit

A la fin de la partie, mes deux cobayes sont arrivés au bout de l'aventure, même s'ils ont légèrement dépassé le temps imparti. Ils n'ont pas passé un mauvais moment, mais leur impression reste mitigée quant à cette expérience à la maison. 

Ils ont trouvé une bonne partie des énigmes intéressantes, voire créatives dans leur mode de résolution. Le scénario leur a toutefois semblé très convenu. Le principe de recréer un système de recherche d'objets a plu à notre illustratrice, beaucoup moins à Monsieur Lalune, mais c'est - déjà d'ordinaire - ce qu'il aime le moins dans les escape games classiques. Les deux se rejoignent toutefois sur la quantité de papier utilisé, qu'il faudra jeter à peine le jeu achevé. 

Alors ? La force d' "Oserez-vous entrer ? " réside dans son souci permanent de reproduire au plus près l'expérience d'un escape game classique. Immersivité, créativité dans la conception du matériel et des modes de résolution des énigmes, ambiance soignée, tout a été pensé dans ce sens.

Cela implique toutefois une grosse préparation en amont de la part du maître ou de la maîtresse du jeu : entre impression, découpage, montage, et installation des espaces de recherche, il m'a fallu deux bonnes heures. Une préparation assez fastidieuse - quoique guidée en détail -  et largement supérieure au temps de jeu lui-même. Une activité qui ne s'improvise pas au dernier moment et qui requiert l'engagement d'une personne qui ne pourra, quant à elle, pas participer au jeu. Un peu dommage pour une activité de groupe... 

La note tout à fait subjective et qui n'engage que moi  2,5/5

Ce scénario n'est que l'un des 12 proposés sur le site d'Escape Kit, que vous pouvez choisir selon leur niveau de difficulté et l'âge du plus jeune participant. 

ACHETER 
Scénario "Oserez-vous entrer?"
Escape kits pour enfants
Escape kits pour ados et adultes
Retour à l'accueil