the social network ****

Publié le 29 Octobre 2010

the-social-networkDe David Fincher

 

Eduardo Saverin et Mark Zuckerberg étaient étudiants à Havard, camarade de chambre, meilleurs amis. Ils étaient plutôt de vilains petits canards au milieu d'une pelleté d'étudiants voués à réussir de part leur pedigree. Ils partageaient un grand talent pour les maths et de lamentables échecs auprès de la gente féminine. Afin de remédier à ce manque de "sociabilisation", Eduardo s'est mis en quête d'un moyen d'entrer dans les clubs les plus prestigieux de l'université où ils pourraient rencontrer le gratin, l'élite étudiante.

Mark, moins intéressé par ce que les autres pensaient de lui, a entretenu son côté geek, jusqu'à devenir un as de l'informatique. C'est ce don qu'il a utilisé afin de s'ouvrir le chemin de la célébrité. Mark est entré dans le coeur du système informatique de l'université afin de se créer une base de donnée sur les étudiantes. Il a failli planter le serveur de l'université, failli être renvoyé mais, le cadre de Facebook venait de se mettre en place.

 

 

Un film peu flatteur pour les créateurs de facebook sans être assassin. Car, au delà de l'histoire de ce phénomène qu'est le site de réseau social, il s'agit avant tout d'une histoire sur l'être humain : ses aspirations, ses déceptions, ses traumatismes, ses mesquineries et surtout le succès et l'argent, dont les enjeux brisent les amitiés...

 

Sans trop de manichéisme, ce film prenant raconte l'exploitation d'une idée, au demeurant révolutionnaire pour l'époque, et le cheminement de ses créateurs pour la faire grandir jusqu'à ce que facebook devienne ce qu'il est aujourd'hui.

 

Si les connaisseurs en informatique comprendront sans doute les explications techniques, ces dernières sont toutefois assez rares pour ne pas perdre les néophytes (dont je fais partie), ce qui était un peu ma crainte au départ.

 

Un film accessible, avec de vrais personnages et un rythme qui entretient l'intérêt du spectateur. On n'en attendait pas moins de David Fincher...

 

Commenter cet article

LN 10/11/2010 16:50


J'ai été agréablement surprise par ce film, je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi bien. Par contre je trouvais que Justin Timberlake ressemblait physiquement au vrai Mark Zuckerberg que
Jesse Eisenberg. Du coup j'ai trouvé ça un peu perturbant. Mais sinon, rien à dire, ce film est vraiment bien fait.


akialam 11/11/2010 17:37



Comme pour ma part je n'avais pas vraiment d'image précise d'à quoi ressemblaient les personnes en question, j'avoue que ça ne m'a pas perturbé plus que ça. Mais après commentaire, je suis allée
jeter un coup d'oeil sur le net pour vérifier... et effectivement !



Rémy Frétille 04/11/2010 21:50


Je ne suis pas allé voir ce film, mais j'ai entendu beaucoup de critiques. Il a laissé beaucoup d'entre-eux sur leur faim.


akialam 05/11/2010 07:26



certains espéraient sans doute quelque chose sur les thèmes actuellement soulevés de confidentialité des données, ou de publicité sélective, très critiqués, mais je pense qu'il faut prendre en
compte la durée de fabrication d'un film. A mon sens, cette absence de polémiques ponctuelles aidera le film à bien vieillir car il garde son côté prenant sans le "dater".



benmincealors 03/11/2010 16:55


ça m'a fait le même effet qu'un film de Dr.House de 2h.

Du jargon technique, un conn..BIIP de génie asocial qui incendie le premier passant sous prétexte qu'il vit selon des valeurs différente des siennes.

Dialogue assassin mais géniaux on retrouve la dure réalité du monde des affaires à travers ce film fort sympathique.


akialam 03/11/2010 20:01



lol l'email ! je t'ai reconnu lutin farceur !