Roméo et Juliette ****

Publié le 29 Septembre 2012

Romeo_et_juliette_gounod_Alagna_Vaduva.jpgDe Charles Gounod (DVD)

 

Au Royal opera house (Covent Garden) de Londres

Avec Roberto Alagna et Leontina Vaduva

Orchestre et choeur du royal opera house

Dirigé par Charles Mackerras

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis l'adolescence, j'ai une sorte de fascination pour Roméo et Juliette qui s'est étendue aux oeuvres de Shakespeare, entre autres. J'ai un goût prononcé pour les histoires aux sentiments violents, exacerbés, et finalement, il aurait été dommage que je ne m'intéresse pas un jour à l'opéra, qui en est plein !

 

Vivement engagée dans la tâche immense de me construire une culture vocale classique, me voilà découvrant peu à peu de très jolies choses. Afin de faciliter le processus, je commence le plus souvent par emprunter des DVD de films (Tosca, Traviata) ou de captations vidéos de spectacles, ce qui me permet de mieux comprendre l'histoire et de mieux la retenir. Ensuite seulement, je peux sans souci me laisser bercer par la musique seule, sans souci de compréhension, plus attentive alors à la mélodie, aux fluctuations de la voix, à son expression.

 

Permettez-moi donc de ne pas me risquer à porter un jugement sur les performances vocales, chose dont je ne me sens pas encore capable, même si je commence déjà à déceler des timbres qui me sont plus agréables ou des voix qui m'émeuvent davantage que d'autres.

 

Mais revenons-en à nos amants de Vérone. L'opéra qu'a tiré Gounod de Roméo et Juliette est très proche de la pièce originale, dans l'histoire en elle-même, mais également dans le texte, qui est remarquablement fidèle à l'oeuvre de Shakespeare. La mise en scène, relativement classique, est pleine de bonnes idées, et les acteurs très expressifs. Cet enregistrement date un peu (1994) et Alagna n'a pas encore cet air de coq italien qui m'agace à présent chez lui. Sa voix, à l'époque plus légère, nous invite à découvrir un Roméo vraiment touchant. Mais, selon moi, la vraie star de cette mise en scène, c'est Leontina Vaduva, qui prête ses traits et sa voix à une Juliette pétillante, presque joueuse, qui se mue peu à peu en personnage grave et passionné. Très expressive, elle réussit, sans surjouer, à passer tout en finesse d'une émotion à une autre. Elle est assurément, selon moi, le plus bel atout de cette production, très réussie.

Commenter cet article

keisha 20/10/2012 08:51

Je lis ton billet avec d'autant plus d'intérêt que cet opéra est programmé pas loin de chez moi, et je ne le connais pas. Tu parles des interprètes, mais qu'en est-il e l'opéra? Fidèle à l'histoire
de Shakespeare. Le livret est correct? Il y a de jolis airs? Mais je me connais, je vais finir par acheter quand même une place...
Hier soir justement c'était aussi opéra, avec Rigoletto, dont je connaissais l'histoire et quelques airs. Je suis fan d'opéra mais ne peux trop juger des voix, mise en scène, etc... En tout cas
c'est complètement différent d'assister à un spectacle "en vrai" et en film ou retransmission. Il y a une tension supplémentaire. L'opéra est un art complet, chant, théâtre.
Hier soir Gilda la soprano était un peu "djust" dans les performances vocales, manque de puissance plus que de justesse, mais elle jouait bien et était mignonnette et crédible en héroïne, donc je
lui pardonne. Le quatuor de la fin était superbement mis en scène .
En mai dernier j'ai assisté à une Traviata et là pas de souci côté voix, ce qui explique sans doute ma petite déception..

akialam 22/10/2012 13:29



Le livret ressemble vraiment aux traductions du texte de la pièce. C'est vraiment très fidèle. Quand à la musique, je trouve qu'il y a de très jolis airs, mais c'est un avis de néophyte, pas
forcément très fiable.... :)


Rigoletto, je ne connais pas encore, mais je m'y attaque lors de mes prochaines descentes à la médiathèque :p


Je suis une adepte du spectacle vivant, donc je ne suis tout à fait d'accord avec toi sur la différence entre la retransmission et le "live" lorsqu'on y est ! J'y suis d'autant plus sensible que
j'ai fait du théâtre pendant longtemps et que je travaille pas mal le chant par ailleurs. Quel plaisir de découvrir les coulisses d'un art vraiment à part !


 



Fouquet 10/10/2012 11:38

Boujour Akialam,
Très bel article! Justement j'ai vu que le Roméo et Juliette du Royal Opera House passait au cinéma à partir du 17 octobre, voici le lien:
http://www.akuentic.com/movies/le-romeo-et-juliette-de-prokofiev.html
C'est l'occasion de le voir sur grand écran et de très bonne qualité!

akialam 10/10/2012 13:23



Oui mais du coup, là c'est le ballet de Prokofiev ! :) ce qui n'empêche pas de profiter du spectacle, remarque ! C'est noté, merci !



FT 09/10/2012 14:56

Bonjour Akialam! C'est dans mes années d'étudiant que j'ai découvert l'Opéra, alors que j'écoute du classique depuis bien longtemps. il y a des morceaux d'Opéra qui m'émeuvent vraiment beaucoup et
quand j'ai (rarement) l'occasion de voir un opéra, cette association théatre/chant je reste fasciné. Et puis des proches amis à nous sont ténor pour lui, et soprano pour elle ( qui nous a
malheureusement quitté il y a quelques années) et même un petit récital classique dans une église parisienne, c'est pour moi un grand moment! Je sais que tu adores Costa, mais connais tu Les
Pecheurs de Perles de Bizet? J'aime beaucoup Romeo et Juliette, et à Londres ce devait etre royal. Bonne journéee!

akialam 09/10/2012 15:01



Je n'ai pas encore eu le temps de m'attaquer aux pêcheurs de perles ... mais j'aime déjà beaucoup Carmen, que je trouve superbe!