Rio ***

Publié le 2 Mai 2011

rio.jpgDe Carlos Saldanha



Blu, un perroquet bleu d'une espèce très rare, quitte sa petite ville sous la neige et le confort de sa cage pour s'aventurer au coeur des merveilles exotiques de Rio de Janeiro. Sachant qu'il n'a jamais appris à voler, l'aventure grandiose qui l'attend au Brésil va lui faire perdre quelques plumes ! Heureusement, ses nouveaux amis hauts en couleurs sont prêts à tout pour réveiller le héros qui est en lui, et lui faire découvrir tout le sens de l'expression « prendre son envol ».
 

 


J'ai tout de suite aimé Blu. Doté de la voix fort sympathique de Lorànt Deutsch, ce perroquet vraiment pas comme les autres s'impose d'emblée comme un personnage comique et complètement décalé.

 

Mais l'ensemble du film est, quoique réussi à bien des égards, un peu moins convaincant. Quelques chansons, trop ou trop peu. Quelques moments d'émotion, vite avortés, trop ou trop peu également. Restent quelques autres personnages réussis, comme Hector, le cacatoès genre "parrain", mais pas tous. Les musiques sont entraînantes, et l'animation se caractérise surtout par une palette de couleurs toutes plus éclatantes les unes que les autres. Des gags efficaces, quelques scènes que l'on sent formatées pour la 3D. Rien de formidable, mais un film conforme à ce qu'on en attend : du divertissement à tout âge.


Malgré des qualités évidentes, ce film se positionne à mi-chemin entre les Disney et les Pixar, mais il n'est ni aussi féérique que les uns, ni aussi décapant que les autres. A vouloir jouer sur les deux tableaux, on en arrive à un film sympathique, mais en demi-teinte.
 

 

Commenter cet article

Choupynette 18/05/2011 17:35


même avis que toi. Du coup, j'ai carrément zappé le billet! c'est sympathique, mais il y a quand même de gros trous d'airs... dommage;


akialam 18/05/2011 17:50



J'aime cette métaphore du trou d'air !


Pour ma part, j'essaye de m'astreindre à une discipline sévère et de chroniquer l'intégralité des films et des livres que je vois (sauf vu à la tv, parce que je fais autre chose en même temps, le
visionnage n'est pas attentif) mais lorsque je n'ai pas aimé, je ne suis pas très motivée pour chroniquer...