Rango ****

Publié le 1 Avril 2011

rango.jpgDe Gore Verbinski

 

Le voyage d'un caméléon solitaire à travers l'immensité du désert Mojave. Rango, lézard acteur qui a toujours voulu être un héros, a trouvé un public qui en aurait bien besoin, il prétend être un homme de loi dans une ville desséchée appelée ''DIRT''.

Rango réalise rapidement qu'il y a une différence entre être acteur et la vraie vie ; il est obligé de faire face à ses problèmes d'identité, va devoir donner un sens au mot amitié, accomplir sa quête et découvrir le complot qui se cache derrière l'absence d'eau de la ville.

C'est le rôle de sa vie, mais ce ne sera pas sans danger !


Johnny Depp, qui prête sa voix au héros de ce film, un caméléon déjanté, ne s'y est pas trompé. Ce film est à la fois une caricature du western, mais également un hommage à ce genre si particulier. C'est drôle, parfois régressif, avec des blagues pas toujours très fines, mais qui enchanteront à coup sûr les plus jeunes, sans compter de nombreux un-peu-moins-jeunes qui y trouveront aussi largement leur compte. Si on y regarde de plus près, cette histoire peut aussi être vue comme un conte écologique et philosophique sur la préservation de l'eau, et la recherche de soi-même, mais finalement, c'est quasi accessoire, car l'aspect philosophique est également largement tourné en dérision (avec notamment une guest star). Vraiment, des trouvailles très sympathique dans les scènes d'action, dans les dialogues. On passe un très bon moment, il n'y a pas de temps morts et on ne s'ennuie pas un instant, avec plusieurs niveaux de lecture selon que l'on soit familier avec le genre du western ou non. Les films d'animation sont de plus en plus accessibles à tous, jeunes et adultes, et vous m'en voyez heureuse comme tout, même si je ne crache pas sur un bon Disney "à l'ancienne" comme le studio recommence à en faire! 

 

Commenter cet article