Prince of Persia ***

Publié le 26 Mai 2010

prince-of-persia-face-poster-promo-2010-usaDe Mike Newell
 


Dans les mystérieuses contrées de Perse, un prince rebelle s’associe avec réticence à une mystérieuse princesse et ensemble, ils se battent contre les forces du mal afin de protéger un poignard très ancien capable de libérer les Sables du temps ; un cadeau des dieux avec lequel il est possible de renverser le temps et de régner sur le monde.

 

 

 

 

 



Un film Disney qui remplit le cahier des charges : action, combats spectaculaires, une pincée de romance, une touche de fantastique... hélas, si le contrat est bien rempli, le film manque cruellement du second degré qui faisait la légèreté de Pirates des Caraïbes. Jake Gyllenhaal, à contre-emploi remplit tout à fait son rôle mais il est un peu (trop) lisse à mon goût. 


La façon de se déplacer et de sauter de toit en toit peut déconcerter de prime abord, car elle n'est pas réaliste, mais il s'agit sans doute d'un choix du réalisateur de conserver cet aspect du jeu vidéo. De même, il semblerait que de nombreuses références à l'univers visuel d'un autre jeu vidéo, "Assassin's creed", soient présentes. 


Que dire d'autre ? Evoquons donc la musique, qui, si elle n'est sans doute pas mauvaise, passe complètement inaperçue et ne "reste pas" dans la tête. Une faiblesse relative pour tout autre film, mais qui devient quasiment un handicap pour un produit de ce genre. Car il s'agit bien là d'un produit. Certes, un film Disney adapté d'un jeu vidéo et estampillé Bruckheimer ne laissait pas présager autre chose qu'un formatage commercial, mais parfois on aime voir un pur produit de divertissement sans se poser de questions. Reste un film qui n'est pas franchement mauvais pour ce qu'on en pouvait attendre, mais qui aurait gagné à se prendre beaucoup moins au sérieux.
 

Commenter cet article