Moonrise Kingdom ***

Publié le 22 Mai 2012

Moonrise-kingdom.jpgDe Wes Anderson

 

 

Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au coeur de l'été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux, concluent un pacte secret et s'enfuient ensemble. Alors que chacun se mobilise pour les retrouver, une violente tempête s'approche des côtes et va bouleverser davantage encore la vie de la communauté.

 

 

 

 

 

 

Une première histoire d'amour, deux ados en révolte, rien de nouveau sous le soleil du 7e Art. Et pourtant, avec ce thème cent fois mis en images, Wes Anderson signe un film atypique, comme il sait les faire. Si je n'avais auparavant vu qu'un seul de ses films, "A bord du Darjeeling limited" j'avais été surprise par le charme qui s'en dégageait, sans  toutefois avoir été vraiment convaincue par le résultat lui-même.

 

Ici, ce charme poétique opère à nouveau, porté par un sens certain de l'humour et de l'ironie. Les jeunes acteurs sont d'un cynisme terrifiant, ressemblant à des adultes piégés dans des corps d'enfants. En comparaison, les adultes, quant à eux, apparaissent immatures et enfantins qu'il s'agisse du chef scout qui joue au petit soldat ou du couple d'avocats chamailleurs. 

 

Au final, le réalisateur nous livre une fable joliment colorée où le héros, dans son voyage initiatique, part à la recherche d'une terre mythique, où il espère trouver la paix, accompagné de sa douce.

Commenter cet article