La princesse et la grenouille ****

Publié le 10 Février 2010

la-princesse-et-la-grenouilleLa princesse et la grenouille, de John Musker
et Ron Clements

Genre:  Film d'animation
Lieu et époque: Nouvelles-Orléans, années 20

Retour aux sources pour Disney, qui use de l'animation traditionnelle pour donner vie aux personnages de son nouveau film. Et la magie "à l'ancienne" opère, inexplicablement, rajeunissant d'une bonne quinzaine d'année votre blogueuse, qui, retombée en enfance, s'émerveillait, s'émeuvait de la moindre chose !
Cette nouvelle princesse, Tiana, est plus moderne, car elle n'attend pas son prince charmant. A l'image d'autres héroïnes actives, comme Mulan, par exemple, elle prend en main son destin. Tiana est sans conteste un produit de l'American dream et elle en porte les valeurs : travail et persévérance. Bizarrement, son pendant oisif et pourri-gâté n'en est pas moins drôle et sympathique. Allez savoir pourquoi.
Rajoutez à l'habituel cocktail (amour-magie-aventure-personnages secondaires à fort personnalité) une musique endiablée et vous aurez un excellent cru Disney au goût d'enfance : tendre et régressif.


Résumé:

Sur les bords du Mississippi, dans les années 20, La Nouvelle-Orléans vibre au son du jazz et de la romance. Pourtant, la belle Tiana n'a pas une minute à perdre en rêvant à l'amour. Passionnée par la cuisine, elle se consacre entièrement à son plus cher désir : devenir une restauratrice à succès et accomplir ainsi le rêve de son père. Mais malgré ses efforts, les obstacles se multiplient. Un séduisant jeune prince, Naveen, vient d'arriver en ville, attiré par sa passion du jazz. Gâté, irresponsable et paresseux, le jeune homme a jusqu'ici compté uniquement sur son charme pour réussir dans la vie. Sa richesse et son rang attirent le malfaisant Dr Facilier, un sorcier qui pratique la magie noire. Ne parvenant pas à profiter de la fortune du prince, Facilier se venge, et le transforme en grenouille.
Commenter cet article

Edelwe 06/03/2010 19:38


J'ai adoré! une belle réussite!


akialam 06/03/2010 20:29


Je sui fan, moi aussi ! Ce genre de films réveille la princesse qui est en nous...