La fille du régiment *****

Publié le 27 Octobre 2012

Fille-du-regiment_dessay_florez.jpgDe Donizetti

 

A l'opéra Bastille

Avec Nathalie Dessay et Juan Diego Florez

Mise en scène de Laurent Pelly

Direction musicale : Marco Armiliato

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est des distributions qui, à elles seules, peuvent vous décider à vous rendre à l'opéra, quelle que soit l'oeuvre donnée. C'est le cas de cette fille du régiment-là dont je ne connaissais rien : avec Nathalie Dessay et Juan Diego Florez dans les rôles titres, je crois que je serais allée voir n'importe quel opéra ! 

 

Dès le premier acte, à ma grande surprise, puisque j'ignorais que cela soit possible, Juan Diego Florez bisse l'air Ah mes amis et sa redoutable série de contre-ut sous les ovations du public. Nathalie Dessay ne peut hélas plus se permettre ce genre de choses, mais sa voix demeure fantastique avec des pianissimo à couper le souffle.

 

Cette comédie enlevée est, de plus, portée par une mise en scène efficace, pleine de bonnes idées, dont le plateau fait de cartes anciennes n'est pas des moindres. Les chanteurs semblent se faire plaisir dans ces rôles comiques, et, cerise sur le gateau, on se régale de la présence de Dame Felicity Lott en Duchesse de Crackentorp qui ajoute au spectacle une pointe de malice supplémentaire.

 

Si la perfection n'est pas de ce monde, j'ai eu le sentiment ce soir-là, qu'on la touchait du doigt. Magique, tout simplement. Ce qui me conforte dans cette impression, c'est qu'il s'agirait en plus du premier "bis" de l'histoire de l'opéra Bastille ( information trouvée par hasard sur le site du journaliste Bruno Serrou ) ! 

 

 

 

Je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous une vidéo de ce fameux air ! 

                             

 
 

 

Commenter cet article