Isabeau de Bavière ***

Publié le 16 Janvier 2011

isabeau de baviereDe Bertrand Chavelot

Aux éditions Rencontre Lausanne

 

Un beau jour de mai, j'ai découvert au cours d'une brocante-vide gremier quelques vieux ouvrages reliés sur les femmes qui ont fait l'histoire. En fouillant un peu, j'en ai trouvé 9, et répugnant à dépareiller l'ensemble, j'ai fait l'acquisition du lot complet.
Voici donc le premier, qui traite d'Isabeau de Bavière, reine de France de 1385 à 1435 une époque troublée à laquelle je ne connaissais strictement rien, si ce n'est la rivalité France-Angleterre et l'existence de Jeanne d'Arc. C'est donc une découverte complète du personnage d'Isabeau et de son époque en ce qui me concerne et sans avoir la prétention d'avoir tout retenu, j'espère avoir réussi à fixer quelques jalons.

Fort intéressant, cet ouvrage est cependant un peu "sec" et manque à mon sens d'un peu de psychologie. On est loin de la finesse d'un Stephan Zweig, par exemple, mais, le fait que ce dernier soit également romancier explique sans doute ses talents de conteur historique. Néanmoins, ce livre s'avère très instructif à retracer les évènements complexes et les jeux de pouvoir. Petit plus : l'arbre généalogique et les illustrations régulières (statues, tableaux, manuscrits...) complètent avantageusement le texte en permettant de fixer certaines informations par l'image.

Sous l'autorité de principe du roi, le duc de Berry et le duc de Bourgogne gouvernaient la France.Tous deux avaient beaucoup d'affection pour leur nièce, et, dès qu'ils furent instruit des murmures qui couraient la capitale, ils cherchèrent un remède. Pour calmer le peuple, ils décidèrent de faire sortir le roi; ils l'emmenèrent à Notre-Dame, à Montmartre, à Saint-Denis, rendre grâces à Dieu de son salut. Au passage du cortège, chacun pouvait constater la bonne mine de Charles, sa joie de vivre et d'être bientôt père une nouvelle fois. On sut même que le roi allait s'occuper à nouveau des affaires du royaume. Bourgogne avait entrepris des pourparlers de paix avec l'Angleterre et Charles quittait Paris pour aller négocier lui-même avec son cousin Richard II.

Au mois de mai 1393, Isabeau reçut une fois encore les adieux du souverain; pleine d'espoir, elle le regarde partir faire la paix. La vie semble lui sourire à nouveau. Pendant de longs mois, elle allait être seule, sans nouvelle aucune, ni de son roi, ni des négociations. Sans doute, elle remarque souvent l'air mystérieux et conspirateur de ceux qui l'entouraient; lorsqu'elle approchait d'un groupe de nobles dames, le silence se faisait; ses suivantes étaient très empressées autour d'elle, pleines d'attention, et Isabeau pensait que sa grossesse les émouvait. Le 22 août, à l'hôtel Saint-Pol, elle donna naissance à une fillette et, lorsqu'elle ordonna qu'on apporte aussitôt la nouvelle au roi, la dure vérité lui fut révélée: depuis deux mois déjà, une nouvelle crise s'est emparée de l'esprit de Charles, plus terrifiante que la première. Le roi a perdu toute connaissance, il ignore même qui il est, hurle ou gémit comme une bête. Isabeau veut savoir et on lui donne tous les détails : Charles prétend n'avoir jamais été marié et n'avoir aucun enfant, il a oublié jusqu'à son titre de roi de France.

Commenter cet article

FT 24/01/2011 10:01


Bonjour Akialam !Comment ne pas réagir quand tu rends hommage au maïtre incontesté de la biographie !Je ne peux que t'approuver, et je suis d'accord avec toi: ce sont ses qualités de conteur qui
tiennent en haleine dans les récits historiques;même A. Castelot que j'aime beaucoup est un peu fade en comparaison ,mêm si son Joséphine est passionnant. Comble de l'ironie, je n'ai pas encore lu
la biographie sur Stephan Zweig parue l'an dernier, comme si l'histoire de sa vie racontée par un autre ne me tentait pas, et je préfère "Le monde d'hier" de S.Z. où il se confie beaucoup. Un
ouvrage passionnant. Il y a aussi le Mag. Littéraire de Mai 2009 consacré à S.Z.Quand à Isabeau de Bavière, j'adore l'Histoire mais j'ai un peu de mal à sortir de la période Revolution-Empire et
XIX e, je devrait suivre tes lectures !Merci et bonne journée !


akialam 24/01/2011 12:56



Zweig est incontestablement le meilleur !