Invictus ****

Publié le 1 Février 2010

InvictusInvictus, de Clint Eastwood

Genre: Drame
Lieu et époque: 1994/1995 Afrique du Sud

Un film sur l'Afrique du Sud post-apartheid (sujet pourtant fort intéressant, mais dont la fac m'a trop abreuvée), et à plus forte raison sur le rugby, même réalisé par Clint Eastwood, voilà une bonne paire de raisons qui auraient pu me détourner de ce film. Et j'aurais eu tort de passer à côté. Bien sûr, le thème pourrait paraître anecdotique, gentillet, même, au regard de la douloureuse histoire de ce pays, qui n'en a pas encore fini de panser ses blessures. C'est tout de même un thème fortement symbolique, justement parce qu'il n'a pas l'air de revêtir une grande importance.
Ce film est l'occasion pour le grand acteur qu'est Morgan Freeman d'endosser un rôle écrasant, à sa mesure sans doute, celui de Nelson Mandela. Un rôle à Oscar, si vous voulez mon avis. Car à la difficulté d'incarner un personnage réel s'ajoutent l'aura et l'embématisme de ce dernier, tout ce qu'il représente. Et Freeman s'en sort bien, et même si cela le fige un peu, son interprétation n'en reste pas moins remarquable.
Je suis loin d'avoir le recul, sans doute, pour prononcer le moindre jugement de valeur, mais il me semble que le travail de réconciliation entamé par Mandela, dont j'avais entendu parler sur les bancs de l'Université, et qui est au centre de ce film, était, sinon la solution miracle, du moins la meilleure façon d'éviter que le pays ne soit mis à feu et à sang. C'est cet esprit de réconciliation qui anime le film tout entier, un souffle quasi épique qui accompagne cette équipe vers la victoire. Sans doute trop optimiste, mais difficilement critiquable, ce film est tout de même un bel élan d'espoir.


Résumé:
En 1994, l'élection de Nelson Mandela consacre la fin de l'Apartheid, mais l'Afrique du Sud reste une nation profondément divisée sur le plan racial et économique. Pour unifier le pays et donner à chaque citoyen un motif de fierté, Mandela mise sur le sport, et fait cause commune avec le capitaine de la modeste équipe de rugby sud-africaine. Leur pari : se présenter au Championnat du Monde 1995...
Commenter cet article

Valentine 23/02/2010 10:25


Entièrement d'accord avec toi.


akialam 25/02/2010 20:34


Ben chouette alors! Merci