Crazy, stupid, love ***

Publié le 26 Septembre 2011

crazy-stupid-love.jpgDe John Requa et Glenn Ficarra

 

A tout juste quarante ans, Cal Weaver mène une vie de rêve - bonne situation, belle maison, enfants formidables et mariage parfait avec sa petite amie du lycée. Mais lorsqu'il apprend que sa femme, Emily, le trompe et demande le divorce, sa vie « parfaite » s'écroule.

Pire, dans le monde des célibataires d'aujourd'hui, Cal, qui n'a plus dragué depuis des lustres, se révèle un modèle d'anti séduction.

Passant désormais ses soirées à bouder tout seul au bar du coin, l'infortuné Cal est pris en main comme complice et protégé d'un séduisant trentenaire, Jacob Palmer. Pour l'aider à oublier sa femme et à commencer une nouvelle vie, Jacob tente de faire découvrir à Cal les nombreuses perspectives qui s'offrent à lui : femmes en quête d'aventures, soirées arrosées entre copains et un chic supérieur à la moyenne.

Cal et Emily ne sont pas les seuls en quête d'amour: le fils de Cal, Robbie, 13 ans, est fou de sa babysitter de 17 ans, Jessica, laquelle a jeté son dévolu…sur Cal ! Et en dépit de la transformation de Cal et de ses nombreuses nouvelles conquêtes, la seule chose qu'il ne peut changer reste son coeur, qui semble toujours le ramener à son point de départ.

 

 

Je ne compte plus les comédies romantiques que j'ai pu voir depuis mon adolescence, et il semblerait que je devienne un peu plus exigeante à mesure que l'âge midinette s'éloigne (un peu, faut pas pousser quand même). Cette exigence ne se traduit pas forcément par une critique plus dure, mais plutôt par une sélection davantage resserrée. Plus simplement, je ne vais plus voir n'importe quoi sous prétexte que ça a l'air "mignon", d'autant qu'il y a tellement de films à voir que j'essaye d'éviter tout ce qui me semble d'emblée avoir le goût du navet à l'eau de rose (d'accord, parfois je craque, mais je me soigne de mieux en mieux).

 

Ce qui m'a définitivement décidé pour celui-ci, c'est que monsieur Lalune n'avait pas l'air contre, ce qui pour ce genre de film est plutôt rare. Saisissant l'occasion d'une petite toile en couple, nous voici devant notre première comédie romantique à deux depuis bien longtemps.

 

Il y a un signe qui ne trompe pas. Quand on rit franchement, qu'on se laisse surprendre par les gags, par l'émotion, et que le réalisateur sait les alterner de façon harmonieuse, ça marche ! Ce qui fonctionne finalement, c'est le contraste entre les acteurs qui jouent "sérieux", et le comique, qui ne vient que des situations. Et si le scénario est tout de même assez convenu, l'équilibre du film se trouve dans cette dynamique entre les acteurs (tous très bons), le rythme, l'entrecroisement des histoires et un certain second degré de la réalisation qui fait mouche.

 

Une comédie romantique très réussie qui peut compter sur des personnages attachants et une excellente alchimie d'ensemble pour faire la différence.

Commenter cet article