Cher Gabriel ****

Publié le 13 Septembre 2012

cher gabriel halfdan w. FreihowDe Halfdan W. Freihow

aux éditions Gaïa

 

« Est-ce que tu apprendras un jour à jouer avec les mots, Gabriel ? Le paysage plaisante sans cesse avec nous. Les nuages sont des visages ou des animaux effrayants, mais ils n’arrêtent pas pour autant d’être des nuages ? Ça ne fait rien si de temps en temps tu as envie de boire un cheval ou un pantalon d’eau — le verre ne reste pas moins un verre. »

Cher Gabriel est une lettre intime et émouvante d’un père à son fils. Gabriel est autiste. Il vit avec sa famille dans une maison située sur la côte norvégienne, en pleine nature sauvage et balayée par les vents. H. W. Freihow met en lumière une relation complexe, un amour inconditionnel. Tel un château de sable qui tantôt prend des allures de palais étincelant, tantôt se laisse engloutir à la première houle, et qui sans cesse demande à être reconstruit.

 

 

 

 

Un livre sur l'autisme, ou plus exactement, une lettre d'un père à son fils autiste et hyperactif. Sous ces termes forcément réducteurs se cachent un sujet difficile, et un petit garçon qui fonctionne différemment des autres enfants. Dans cette lettre, le père explique à son fils les difficultés qu'il éprouve parfois, ses réflexions, ses efforts de compréhension, sa terrible conscience du regard des autres, et ses chagrins, mais par dessus tout sa fierté lorsqu'il le voit progresser et son amour sans bornes que rien ne saurait altérer.

 

A vrai dire, je ne connaissais pas vraiment ces troubles du comportement, tout au plus avais-je quelques clichés en tête, comme la plupart des gens. Ce père qui décortique les situations, en expliquant comme il peut, ce qu'il se passe, ce qu'il croit se passer dans la tête de son fils permet de faire entrevoir au lecteur la difficulté de la relation entre Gabriel et le monde extérieur.

 

Le style, simple et pourtant très poétique, se lit facilement, chose toute logique quand on songe à qui cette lettre est adressée. Une lettre pleine d'impuissance, une lettre débordant d'espoir et de courage, une lettre bouleversante : la déclaration d'amour inconditionnel d'un père pour son fils pas comme les autres.

 

 

 

Lu dans le cadre du
Capture d’écran 2012-06-09 à 19.08.55

 

Commenter cet article

Mimi des Plaisirs 14/09/2012 18:13

Bonjour Akialam,
J'ai lu cette lettre il y a quelques semaines et j'en ai gardé une forte impression. J'ai été extrêmement sensible moi aussi à cette tendresse, à cette attention au fils, à ces progrès infimes mais
je pense que plus de brièveté aurait accentué sa portée.
Cordialement.
Mimi des Plaisirs

akialam 17/09/2012 10:59



Peut-être le texte est-il un peu trop long, c'est vrai... mais j'ai tellement été touchée que finalement, ce défaut mineur a été largement contrebalancé en ce qui me concerne !