Bright star ****

Publié le 13 Janvier 2010

affiche-bright-sta.jpgBright star, de Jane Campion

Genre: Drame
Lieu et époque: Londres, 19e siècle

Il est difficile de décrire quel est le charme de ce film, tant il est atypique: ici, pas de grandes envolées lyriques ornées de violons, mais une caméra spectatrice qui observe, simplement, la naissance d'un grand amour, sans fioritures. L'alchimie entre les deux personnages est palpable, et la poésie est présente dans tous les plans: un champ en fleur, des murs de roseaux , le vent dans les rideaux, des papillons dans une chambre... La magie arrive paradoxalement à son paroxysme pendant le générique de fin. La voix de l'acteur principal récitant des poèmes de John Keats... on entend toute la musicalité des vers, la beauté de chaque mot, et ce même si l'on ne saisit pas forcément d'emblée le sens complet de ces phrases. C'est juste pur, simple et beau, à l'image de ce film.

Résumé:
Londres, 1818. Un jeune poète anglais de 23 ans, John Keats, et sa voisine Fanny Brawne entament une liaison amoureuse secrète. Pourtant, les premiers contacts entre les deux jeunes gens sont assez froids. John trouve que Fanny est une jeune fille élégante mais trop effrontée, et elle-même n'est pas du tout impressionnée par la littérature. C'est la maladie du jeune frère de John qui va les rapprocher. Keats est touché par les efforts que déploie Fanny pour les aider, et il accepte de lui enseigner la poésie. Lorsque la mère de Fanny et le meilleur ami de Keats, Brown, réalisent l'attachement que se portent les deux jeunes gens, il est trop tard pour les arrêter. Emportés par l'intensité de leurs sentiments, les deux amoureux sont irrémédiablement liés et découvrent sensations et sentiments inconnus. " J'ai l'impression de me dissoudre ", écrira Keats. Ensemble, ils partagent chaque jour davantage une obsédante passion romantique qui résiste aux obstacles de plus en plus nombreux. La maladie de Keats va pourtant tout remettre en cause...
Commenter cet article