A l'origine ***

Publié le 12 Novembre 2009

A l'origine, de Xavier Giannoli

Genre: drame
Lieu et époque: France, époque actuelle

Cette histoire d'escroquerie est avant tout une histoire humaine. Comment qualifier autrement ce film dont le coeur de l'action consiste en la construction d'une autoroute ? A travers ce simple fait, le réalisateur construit des personnages touchants, portés par des acteurs talentueux, et à ce jeu, les plus connus ne sont pas les meilleurs, car j'ai trouvé François Cluzet un peu inexpressif à mon goût , bien que, au fond, ce fait puisse se justifier par rapport au rôle. Plutôt que de critiquer, saluons plutôt la performance de nombreux acteurs peu ( pas assez) connus, et je retiendrai tout particulièrement les performances percutantes ou attendrissantes de Vincent Rottiers, Stéphanie Sokolinski et Brice Fournier, (principalement connu du grand public pour son rôle de Kadoc dans la série Kaamelott)
Le rythme du film est en revanche un peu lent, parfois un peu long, mais laisse du coup le temps aux comédiens de développer leurs personnages, l'espoir qui les anime, et laisse le temps à cette rédemption du personnage principal, qui peu à peu fait de cette route son seul but, quasi obsessionnel.
Un film français qui mérite donc d'être vu pour la chaleur de ses personnages, mais qui lassera peut-être certains spectateurs par sa lenteur.


Résumé:
En France, aujourd'hui, un petit escroc sans envergure réussit à se faire passer pour un chef de chantier responsable de la construction d'un tronçon d'autoroute. Il va duper toute une région, engager une dizaine d'ouvriers et profiter cyniquement de son escroquerie avant de rencontrer une femme, maire d'une petite ville que traverse sa route. Elle le trouble, le fragilise, lui révèle un monde qu'il ne connaissait pas : les sentiments. Jusqu'où ira-t-il pour sauver ses victimes, pour se sauver lui-même de son mensonge ?
Commenter cet article