7 Shakespeares

Publié le 26 Mai 2012

7-Shakespeares harold sakuishiDe Harold Sakuishi

aux éditions Kazé

 

Comme vous le savez peut-être, je me suis décidée il y a quelque temps à noter un manga qu'à la fin de la série. Néanmoins, je ne résiste pas à la tentation de vous les présenter au début de ma lecture.

 

Mon intérêt pour Shakespeare a fortement aiguisé ma curiosité pour cet ouvrage, dès l'annonce de sa sortie prochaine. C'est donc avec beaucoup de joie que je l'ai découvert il y a peu sur les rayonnages de ma librairie et que j'en ai, tout naturellement, fait l'acquisition.

 

L'histoire débute au siècle de la reine Elisabeth 1e, et s'intéresse aux (très nombreuses) zones d'ombre de la vie de William Shakespeare, plus précisément à la théorie qui veut qu'il n'ait été qu'un prête-nom.

 

Le premier chapitre, entièrement ancré dans l'époque, nous montre les puritains prêchant, la place du théâtre dans la société, entre goût populaire et réputation douteuse. On y découvre également William Shakespeare sous les traits d'un séduisant jeune homme, tandis qu'un peu plus loin, un escroc échoue à vendre un faux exemplaire du dernier succès du dramaturge, "Hamlet". Mais est-il réellement un escroc ou le véritable auteur de ce texte ? Toujours est-il que l'on n'en saura pas davantage pour l'instant, le récit s'intéressant ensuite à la communauté chinoise venant de s'implanter à l'époque à Liverpool.

 

Sur ce dernier point, j'ai tenté de consulter le net à la recherche d'informations sur le sujet : il semblerait que la communauté chinoise soit plutôt arrivée au 19e, bien que la présence de certains individus chinois soit attestée auparavant, mais à priori pas de groupe... Il va falloir que je creuse la question.

 

Bref, si l'on écarte ce détail qui m'inquiète encore, l'histoire est assez accrocheuse, surtout parce que j'attends de voir à quel moment le lien entre Shakespeare, le mystérieux auteur et les chinois de Liverpool se fera. J'aime vraiment le dessin, et l'histoire m'intrigue tout particulièrement car elle mélange différentes choses : Shakespeare et son oeuvre, bien évidemment, mais également une touche d'histoire, de fantastique, sans compter le décalage inattendu entre la première partie et la suite du volume. Vivement la suite !

 

 

Extrait :

7 shakespeares extrait

 

Je connais Shakespeare depuis des années ! C'est lui, l'imposteur, pas moi !

Commenter cet article

jeneen 20/01/2013 17:22

j'ai le troisième, pas encore commencé...j'ai très envie de savoir...par contre,difficile de différencier le vrai du faux...tu nous diras ce que tu découvres sur les chinois ) liverpool !

akialam 20/01/2013 22:21



Je n'ai pas trouvé grand chose, mais il semblerait qu'à l'époque de Shalespeare, il y ait eu un émissaire chinois parvenu en angleterre, mais à priori la communauté chinoise de Liverpool s'est
installée bien plus tard...mais je n'ai peut-être pas assez creusé.



Anne Sophie 03/07/2012 22:19

mon avis est plus mitigé que toi, mais je lirai la suite par curiosité, voir où veut en venir l'auteur

akialam 05/07/2012 10:12



C'est quand même intriguant, pas vrai ? :p