L'illusionniste ***

Publié le 25 Juillet 2009

L'illusionniste, de Neil Burger

Genre: Drame
Lieu et époque: Vienne, début du XXe siècle.

Un film que j'attendais de voir avec impatience, tant on m'en avait parlé. Un superbe grain d'image, évoquant les premiers cinématographes, et des couleurs sombres, quasi sépia, donnent une ambiance résolument gothique à l'ensemble du film. Le spectateur, très vite, est lui-même intrigué par la réalisation des tours d'Eisenheim. Vraie magie, ou brillants trucages ? Le spectateur, pourtant sceptique au départ, finit, comme l'enquêteur Uhl, par se demander si le magicien n'aurait pas vraiment des dons surnaturels. En revanche, le suspense, pourtant annoncé haletant, est un peu lent, et seule la résolution finale m'a réconciliée avec l'ensemble du scénario.

Résumé:
Dans les années 1900, Vienne est une société en pleine mutation, partagée entre tradition et modernité et prête à céder aux plus troubles fantasmes…
C'est sur cette scène mouvante que surgit un jour le charismatique et mystérieux illusionniste Eisenheim. Se targuant de pouvoirs surnaturels, celui-ci présente des tours de magie si brillants que le bon peuple et l'aristocratie lui font chaque soir un triomphe. En peu de temps, l'Illusionniste devient l'homme le plus célèbre de la ville, l'incarnation vivante d'une magie à laquelle personne n'osait plus croire…
Mais la gloire d'Eisenheim est intolérable au Prince héritier Leopold, dont la popularité décroît à mesure que grandit celle de ce showman consommé dont nul n'a jamais su percer les secrets. Rationaliste convaincu, avide de pouvoir, le Prince a une raison supplémentaire de jalouser Eisenheim : ce dernier fut le grand amour de jeunesse de sa fiancée, la belle Sophie von Teschen, qui nourrit encore pour lui de très tendres sentiments.
Décidé à écarter ce rival, Leopold charge son homme de confiance, l'inspecteur Uhl, d'enquêter sur l'Illusionniste et de dévoiler ses impostures. Une partie serrée s'engage entre les deux hommes, aux frontières de la magie et de la raison, de l'amour et de la dévotion, du pouvoir et de la corruption. Et ses résultats prendront de court tous les protagonistes…
Commenter cet article