Une tombe accueillante **

Publié le 7 Juillet 2009

Une tombe accueillante, de Michael Koryta

Genre: Roman policier
Lieu et époque: Etats-Unis, époque actuelle

J'imagine que le peu de plaisir que j'ai eu à lire cet ouvrage tient en partie au fait que je ne suis pas amatrice du genre du polar. Voir les gens se faire trucider ou torturer... très peu pour moi. A moins d'être accrochée par autre chose, de l'humour, un personnage hors norme, un contexte historique particulier, l'intrigue en elle-même me suffit rarement en ce qui concerne ce genre. Cela étant, l'histoire a du souffle et tient la distance, à mesure que se dévoilent les différentes étapes d'une intrigue à plusieurs volets, enchaînant retours de situation et surprises. Malgré cette absence évidente de défaut de fabrication, je n'ai tout de même pas aimé...sans vraiment savoir pourquoi. 

4e de couverture:
Lincoln Perry gère tranquillement son agence de détectives lorsque l'inspecteur Targent commence à s'intéresser à lui : l'avocat Alex Jefferson vient d'être assassiné et, trois ans plus tôt, Perry l'avait rossé pour avoir épousé son ex-fiancée, Karen. Perry s'était alors fait virer de la police.
Temporairement hors de cause, Perry est contacté par la veuve de l'avocat qui veut retrouver Matthew, le fils d'Alex séparé de sa famille depuis cinq ans. Celui-ci doit hériter de huit millions de dollars. Sauf que ce qui semblait se réduire à une simple recherche de personne disparue tourne vite au cauchemar aussi bien pour Perry que pour Matthew. Dans un milieu où ceux qui font de grosses affaires fraient souvent avec des individus peu recommandables, tout indique qu'on suit de près l'enquête de Perry dans le but de ne pas la voir aboutir.

Extrait:
-Non... je suis sérieux. Tu veux m'accompagner? Il nous faut un jour pour y aller et un pour revenir.
- Pourquoi pas ? J'ai une interview tôt dans la matinée, mais je pourrais être prête vers les dix heures.
- Bien, dis-je.
L'idée m'était venur spontanément, mais je fus heureux qu'elle accepte. J'en avais assez de travailler seul.
- Qui est ta cliente ? me demanda-t-elle.
- Karen Jefferson.
Silence.
- Tu travailles pour ton ex-fiancée? me lança-t-elle enfin. La femme dont le mari vient d'être assassiné? Le mari pour lequel elle t'a laissé tomber?
- C'est ça.
- T'as perdu la tête ? Pourquoi tu t'es fourré dans une situation pareille?
- Pour de l'argent facile, rien de plus.
- Je t'en prie, Lincoln. C'est faiblard comme argument.
- Pas faiblard puisque c'est la vérité, mon amie. Les flics sont venus me poser des questions sur Jefferson; elle l'a su et m'a appelé pour s'excuser. Puis elle m'a demandé de retrouver le fils de Jefferson. Il doit hériter de plusieurs millions et n'en sait rien. Il ne sait même pas que son père est mort.
Elle ne répondit pas.
Tu peux être aussi sceptique que ça te chante, Amy, mais l'argent est mon unique motivation. Elle m'en a promis beaucoup et l'agence en a grand besoin avec Joe hors course et ce que ça coûte en frais de médicaux.
- D'accord, dit-elle avant de replonger dans le silence.
- J'ai du boulot, finis-je par dire. On se retrouve demain matin? Tu pourras me reprocher d'avoir accepté et m'emmerder pendant tout le trajet.
- A demain matin, dit-elle en raccrochant.


Merci à
http://www.chez-les-filles.com/
qui m'a permis de découvrir ce livre !
Commenter cet article

pimprenelle 16/07/2009 20:44

Il est dans ma PAL, et comme j'apprécie de plus en plus les polars, je suis ravie! Lecture très prochainement!

Edelwe 15/07/2009 13:36

Je n'étais déjà pas tentée par le sujet, alors vu ton avis, je m'abstiens!

pom' 14/07/2009 12:40

les amateurs de policiers aprécient, je verrais, il est sur le dessus de ma PAL