The Truman Show ***

Publié le 1 Juin 2009

The Truman show, de Peter Weir

Genre: comédie dramatique
Lieu et époque: EU, époque actuelle

Un film qui date, je pense, des débuts de la télé-réalité aux Etats-Unis. Comme toute une génération, j'ai suivi le premier "loft-story", que je trouvais fascinant car nouveau. Simple curiosité.  A présent, je fuis comme la peste ces émissions que je trouve tout simplement sans interêt. Je ne jette cependant pas la pierre à ceux qui en font leur régal, tant qu'ils ont du recul sur ce qu'ils voient, un peu de second degré c'est bon aussi pour la santé.
Bref, pourquoi cette soudaine prise de position contre la télé-réalité ? Tout simplement car il s'agit bel et bien du thème central de ce film, à ceci près que le personnage principal n'est pas un candidat, mais qu'il est filmé depuis sa naissance à son insu, tous les personnages qui l'entourent étant des acteurs. Voilà pour nous indigner, en poussant l'idée jusqu'au bout, car habitués que nous sommes à ce type de programmes, il en faut plus que ce que nous voyons d'ordinaire pour nous faire réfléchir. Enfin, c'est l'idée du réalisateur, j'ose espérer que la majorité des spectateurs n'est pas à l'image de ceux que l'on voit à l'écran, justement. Dans tous les cas, cette histoire, que l'on pourrait qualifier de fable, est belle, bien jouée, avec un Jim Carrey toujours gesticulant par moments, mais avec de vrais moments d'émotion, où l'on doute nous-même. Jusqu'où le créateur est-il prêt à aller pour faire de l'audience ? 
Une très belle critique de la télé-réalité.


Résumé:

Truman Burbank est la vedette d'un show télévisé, mais il ne le sait pas. Ses moindres faits et gestes sont filmés à son insu par un créateur-réalisateur-producteur avant-gardiste. La ville entière est un immense studio de cinéma, ses voisins, ses collègues, ses amis et même sa femme sont des acteurs professionnels d'Hollywood. Un jour pourtant, Truman se doute de quelque chose...
Commenter cet article

hubbardtyler 01/07/2009 08:52

J'aime bien me perdre sur ton blog, cela me donne des idées, bien écrit et mordant quand il le faut.