27 robes ***

Publié le 28 Mai 2009

27 robes, de Anne Fletcher

Genre: comédie romantique
Lieu et époque: New York, époque actuelle

Ah, les bonnes vieilles comédies romantiques ! Toujours réjouissantes, même si toujours si cruellement conventionnelles et si convenues. Mais peu importe, tant l'acceptation de ces clichés est inhérent au genre. Alors tant pis, j'avoue,  je me suis régalée à voir ce film, même si je connaissais la fin dès les dix premières minutes. Peu importe. Les comédiens s'en donnent à coeur joie dans le genre, et donnent vie à des personnages ordinaires, dans ce film, où, puisque la perfection n'est pas de ce monde, même les plus angéliques peuvent faire mal, et les plus démoniaques souffrir. Si c'est pas merveilleusement cliché, ce rééquilibrage scénaristique! Promis, un jour j'arrêterai les sucreries romanesques...peut-être. 

Résumé:
Jane a toujours été plus douée pour prendre soin du bonheur des autres que du sien. Toute sa vie, elle s'est évertuée à rendre ses proches heureux, et les 27 robes de demoiselle d'honneur qui remplissent son armoire sont autant de preuves de son dévouement.

Lors d'une soirée mémorable, Jane parvient à faire la navette entre deux réceptions de mariage, l'une à Manhattan, l'autre à Brooklyn, sous les yeux ébahis de Kevin, un journaliste qui réalise que l'histoire de cette accro aux mariages pourrait lui apporter la gloire qu'il espère tant.
Pour compliquer les choses, la vie parfaitement réglée de Jane est bouleversée par l'arrivée de sa petite soeur, Tess. George, le patron de Jane, tombe très vite sous le charme de Tess, et cette dernière demande tout naturellement à sa soeur d'organiser leur mariage. Mais cette fois, les choses se compliquent, car Jane est elle-même secrètement amoureuse de George...
Commenter cet article