Il ne faut jurer de rien ***

Publié le 9 Janvier 2009

Il ne faut jurer de rien, de  Eric Civanyan

Genre: Comédie
Lieu et époque: Paris, 1830.


Porté par d'excellents comédiens,ce film revisite la pièce de  Musset . Ne connaissant pas la pièce c'est donc sans a priori que j'ai vu ce film. Les personnages sont délicieusement provocateurs, amoureux, naïfs, séducteurs, qui est qui ? On échafaude des suppositions, on suppose le pire, et même si la fin est finalement convenue, on doute d'y arriver jusqu'au dernier moment. Rajoutez une touche de modernité et d'insolence, quelques clins d'oeils historiques, et vous avez un cocktail un peu dénué d'émotion par moments, mais tout simplement rafraîchissant.



Resume:
Paris, 1830.
Valentin se perd dans l'alcool, le jeu, les femmes. Il ne croit pas en la vie et surtout pas en l'amour. Son oncle Van Buck ne croit qu'aux vertus de l'argent et du commerce.
Tout les sépare jusqu'au jour où Van Buck, pour améliorer son image de marque va vouloir faire épouser à Valentin une jeune Baronne désargentée  Valentin, qui n'a absolument aucune envie de se marier, parie qu'il peut aisément la séduire en 24 heures et donc prouver qu'elle, comme toutes les autres, ne vaut pas la peine d'être aimée...
Mais Cécile, qui croit au véritable amour, va s'avérer beaucoup plus coriace à éblouir que prévu et Valentin va devoir user de tous les stratagèmes possibles pour espérer gagner son pari.
Le jeu du chat et de la souris commence... Mais qui est le chat ?
Il ne faut jurer de rien...

Commenter cet article