Victor ou les enfants au pouvoir ****

Publié le 3 Novembre 2007

index-affiche.jpgVictor ou les enfants au pouvoir, mise en scène de  Alain Sachs
d'après l'oeuvre de Roger Vitrac


Genre: Théâtre surréaliste
Lieu et époque: Paris, années 20

Voici une pièce particulière, extrêmement drôle au départ,  glissant peu à peu vers le drame, enfin, frisant l'hystérie dans l' apothéose surréalite finale. Curieusement, je e savais pas trop à quoi m'attendre. Je savais seulement qu'il s'agissait d'une pièce de 1928, et qu'y jouaient Lorànt Deutsch, et Urbain Cancelier, mais je ne connaissais pas les autres acteurs. C'est sans préjugés d'aucune sorte que je me suis donc rendu au spectacle, mis à part peut-être, au vu des comédiens, de la prémonition d'assister à un bon spectacle, ce qui est, en rêgle générale, le meilleur moyen d'être déçue... Eh bien non, c'est extrêmement drôle, on est surpris, les personnages sont haut en couleur, on pourrait glisser vers le vaudeville parfois, vers d'autres genres, et la mise en scène est réellement surprenante, avec des partis pris de jeu, qui certes pourraient être discutés, mais qui sont tout du moins cohérents dans ce mélange des genres. Un bon spectacle.  

Résumé (tiré du
site du théâtre Antoine, où se joue actuellement le spectacle): 
Victor, 1 mètre 80, culotte courte et veste étroite, fête ses 9 ans. Totor, comme l'appelle affectueusement la bonne, mène son monde par le bout du nez et porte sur les adultes qui l'entourent un regard sans concession. La fête commence dans le champagne, et se termine dans le sang.

Commenter cet article

nyenna 07/02/2008 19:43

je l'avais également vu au théâtre il y a très longtemps et 'avais été séduite, j'avais trouvé le texte géniale et le jeux des comédiens étaient très bon. Je dis ça mais je l'ai vu au collège, c'était l'un de mes premiers spectacles, peut être que mon jugement ne serait plus le même aujurd'hui, il faudrait que je relise la pièce dont j'ai garder un souvenir mordant