Persépolis ****

Publié le 26 Juillet 2007

affichepersepolis.jpgPersépolis de Marjane Satrapi 

GenreFilm d'animation, drame
Lieu et époque: Téhéran, Europe, de 1978 à nos jours

Faire un film d'animation en noir et blanc à l'heure du tout numérique plus vrai que vrai, il fallait oser!  Rien que pour cette audace, ce film méritait qu'on s'intéresse à lui.  De plus, le sujet était épineux... l'Iran, un pays méconnu, dont nous avons tous une idée, le plus souvent fondée sur des clichés, il faut bien l'avouer. Ce film raconte, au travers du parcours d'une petite fille, tout un pan de l'histoire iranienne, mais également la vision qu'en avait l'Europe. Sans grand discours historique, ce film reconstitue, scène après scène, les évènements de ce pays, au travers du regard de la petite fille, bientôt adolescente puis adulte, de ce qu'elle voit, de ce que vit sa famille. Ce qui m'a étonné, c'est que malgré les privations, les répressions, la guerre, finalement la vie continue tout de même, chose qui était pour moi inimaginable... Ce film, malgré les horreurs qu'il raconte, n'est jamais violent, et on pourrait emmener un enfant le voir, rien ne le choquerait. Je pense que c'est en étant adulte que l'on perçoit toute l'ampleur de la chose (et d'ailleurs, la perçoit-on vraiment entièrement?). L'enfant, lui, sera peut être davantage touché par le vécu de l'enfant, qui voit des membres de sa famille tomber sous les coups d'un régime ou d'un autre. En tout cas, ne connaissant aucunement l'histoire de ce pays, je ne prononcerai pas sur la véracité historique ni sur les points de vue avancés dans le film. Il me semble que certaines analyses sont toutefois judicieuses, mais plus du point de vue humain: les aspirations, les espoirs déçus, tout celà sonne on ne peut plus vrai. En bref, un excellent film, qui relève davantage du plaisir intellectuel que du pur plaisir cinématographique, et parfois, ça fait du bien!


Résumé
Téhéran 1978 : Marjane, huit ans, songe à l'avenir et se rêve en prophète sauvant le monde. Choyée par des parents modernes et cultivés, particulièrement liée à sa grand-mère, elle suit avec exaltation les évènements qui vont mener à la révolution et provoquer la chute du régime du Chah.
Avec l'instauration de la République islamique débute le temps des "commissaires de la révolution" qui contrôlent tenues et comportements. Marjane qui doit porter le voile, se rêve désormais en révolutionnaire.
Bientôt, la guerre contre l'Irak entraîne bombardements, privations, et disparitions de proches. La répression intérieure devient chaque jour plus sévère.
Dans un contexte de plus en plus pénible, sa langue bien pendue et ses positions rebelles deviennent problématiques. Ses parents décident alors de l'envoyer en Autriche pour la protéger.

A Vienne, Marjane vit à quatorze ans sa deuxième révolution : l'adolescence, la liberté, les vertiges de l'amour mais aussi l'exil, la solitude et la différence.

Commenter cet article

christophe fétat 22/03/2008 13:14

à voir à lire assurément !

InFolio 10/08/2007 20:21

Pour le moment, j'hésite beaucoup. J'ai besoin de m'aérer avec une belle histoire. J'ai peur que ça ne rentre pas dans ce cadre...

Merci pour ta visite chez moi !