Le prix à payer *

Publié le 29 Juin 2007

Gaff1298574763.jpgLe prix à payer, d'Alexandra Leclère 

Genre: Comédie 
Lieu et époque : Paris, époque actuelle

Un film au sujet risqué... L'idée du chantage "pas de cul, pas de fric" me semblait déjà assez délicate à justifier ou à mettre en scène de manière non vulgaire. Exercice périlleux... et  raté, du moins de mon point de vue: les hommes sont odieux, et cherchent à se faire pardonner, mais la femme apparaît pour eux comme un objet qu'on achète, et pour achever  de brosser ce tableau plutôt négatif, la violence, le marchandage sexuel s'en mêlent, et bien que n'étant pas une féministe forcenée, j'ai trouvé ces situations intolérables... Que ces actes ne soient pas condamnés pour laisser le spectateur libre de juger par lui-même, admettons, mais même en étant large d'esprit, je ne trouve pas de circonstance atténuante à ce film. De plus, il est étiqueté comédie... mais  n'est pas vraiment un drame non plus. A trop hésiter entre les genres et à vouloir trop jongler avec les difficultés, il arrive qu'on se fourvoie:  copie à revoir.

Résumé: 
Jean-Pierre Ménard, riche homme d'affaires, a tout pour être heureux. Une belle réussité financière, une belle femme, Odile, une fille de seize ans, un bel appartement et une belle voiture avec chauffeur, Richard. Mais Jean-Pierre a un souci. Cela fait maintenant plusieurs années que sa femme et lui font chambre à part, et Jean-Pierre se sent seul, très seul. Il ne sait plus comment faire, il ne sait plus quoi penser. Un peu perdu, il décide de se confier à son chauffeur...

Commenter cet article