1661 ****

Publié le 10 Mars 2007

750207456-small.jpg1661 de Yves Jégo et Denis Lépée

Genre: Roman historique
Lieu et époque : France, 1661

Un livre très intéressant, puisque même si l'intrigue en elle-même n'est pas aussi palpitante qu'elle voudrait l'être, le contexte historique, les personnages, le décor, tout nous plonge dans cette année charnière dans l'histoire de France, qui voit la mort de Mazarin et Louis XIV asseoir pleinement son pouvoir de monarque absolu. D'ordinaire, dans les livres historiques, les personnages sont fictifs, avec parfois un ou deux VIP (personnages célèbres) qui s'invitent dans l'intrigue pour pimenter un peu les choses. Ici, tous les personnages sont connus : Molière, Fouquet, Mazarin, Colbert, Mlle de la Vallière, Colbert, La Fontaine, Le Brun, Perrault... Tous ont un rôle non négligeable dans ces complots et intrigues de la cour. La précision dans l'utilisation de personnages réels ainsi que de faits réels nous plonge entièrement dans l'ambiance de la cour du roi Louis XIV. Celà étant, l'intrigue principale peine un peu à se dérouler, l'action est un peu lente, justement pour mieux dépeindre le contexte et les jeux de pouvoirs, ce qui au fond n'est pas plus mal, même si on aurait peut être pu trouver un meilleur équilibre. Mais cela n'est qu'un faible défaut, car ce livre est très bon, et il est réellement amusant de voir des personnages célèbres prendre vie sous nos yeux.

4e de couverture:
Paris, 1661. Le jeune Louis XIV s'apprête à gouverner sans le cardinal Mazarin.
Espérant profiter de l'agonie du Premier ministre pour prendre le pouvoir, Colbert, son âme damnée, et Fouquet, le flamboyant ministre des Finances, se livrent un duel sans merci.
Un homme est emporté dans cette lutte malgré lui : Gabriel de Pontbriand. Détenteur d'un secret d'État, ce comédien de la troupe de Molière ne tarde pas à être traqué par des ennemis sans visage. Épaulé par Louise de la Vallière, son amour d'enfance récemment présentée à la Cour, Gabriel n'a pas le choix : il doit dénouer les fils d'un complot venu du fond des âges de Paris à Londres, et du Louvre au château de Vaux-le-Vicomte.
Du succès de leur entreprise dépend le destin de la France et du Roi-Soleil.

Extrait:
Louise sentit les doigts froids d'Olympe sur son poignet.
- Je veux être votre amie; je dois être votre amie. Une amie sûre, très fidèle et très utile. Une amie capable de garder vos secrets et de les protéger. Croyez-le ou non, ils ne m'intéressent pas, dit-elle d'une voix soudain sèche.
Silencieuse, Louise écoutait les mots s'accumuler, augmentant son sentiment de malaise. Elle respira et se retourna pour regarder Olympe en face.
-Voilà une amitié bien précieuse, répondit-elle d'une voix lente dont elle s'efforcait de contrôler les intonations. Je crains de n'avoir pas les moyens de me l'offrir.
Olympe hésita une seconde avant de répondre.
-Ne soyez pas sotte. Ce qui m'intéresse, c'est ce que vous voyez, ce que vous entendez, juste cela. Vous me parlerez, et c'est tout.
- Les secrets sont comme les parfums, dit Louise en dégageant sa main. Ils ne supportent pas d'être éventés...

- Justement! se récria Olympe d'une voix presque menaçante où perçait sa crainte de voir sa proie lui échapper.
-... et puis je ne peux répondre seule à cette question. M'autorisez-vous à en proposer les termes à Sa Majesté ? lança Louise en s'enfuyant sans attendre la réponse, comme effrayée par son audace.
-La peste! jura Olympe ntre ses dents. Elle me le paiera.
Courant jusqu'au jardin, Louise déboucha sur la terrasse en manquant de renverser un domestique chargé d'un plateau. L'air frais chargé de l'odeur des fleurs emplit ses poumons. Elle s'aperçut qu'elle tremblait
.

Commenter cet article

MS 16/12/2007 18:47

J'ai tenté de le lire mais au bout de 3 pages.. jcomprennais plus rien x) (à cause des noms des personnages .. )