Affiche 2018 revue Féérie - Le Moulin Rouge

Le Moulin Rouge fait partie de ces nombreux lieux de Paris qui sont souvent mieux connus des visiteurs de passage que des Parisiens eux-mêmes. Jusqu'ici, je n'avais pas vraiment envisagé d'aller voir une revue au célèbre cabaret, ou alors si, un jour lointain peut-être. Ce n'est pas que l'idée me déplaisait en soi, mais plutôt que d'une part, je pensais que c'était vraiment hors de prix, et d'autre part, l'occasion ne s'était pas vraiment présentée. 

 
Et puis, un client m'a posée cette question simple : à combien étaient les places - si possible les moins chères - pour aller voir un spectacle dans un grand cabaret à Paris ? C'est en creusant pour répondre à cette question que j'ai commencé à arpenter les sites Internet du Moulin Rouge, du Lido, du Crazy Horse et du Paradis Latin à la recherche des tarifs planchers. Une fois la réponse envoyée, j'ai pensé à un de mes camarades de scène qui avait évoqué son envie d'assister un jour à une vraie revue mythique, et lui ai fait parvenir pour information les tarifs en question. Quelques messages plus tard, et nous avions pris nos billets pour le Moulin Rouge ! 
 
Afin de bénéficier des tarifs les moins chers, nous avons opté pour une des représentations qui se tiennent en semaine, à 23h (en général plutôt les lundis, mardis ou mercredi) sans boisson. Autant vous dire que j'avais hâte d'y être : pensez vous !  Un spectacle où strass et paillettes côtoient des plumes à foison ! 
 
Le Moulin Rouge

Nous voilà donc devant le Moulin Rouge quelques dizaines de minutes avant le show. L'accès s'effectue par l'entrée de la Machine du Moulin Rouge puis l'on nous fait slalomer dans les couloirs avant de nous entraîner jusque dans la salle du cabaret lui-même. On nous installe à une table vers le milieu, un peu en surplomb, d'où, malgré d'autres spectateurs nous voyons plutôt bien la scène, d'autant que cette dernière s'étale tout en longueur.

Le rideau à sequins nous intrigue : est-il vraiment rouge ? ou est-ce un effet  de l'éclairage ? Le décor du lieu et le plafond tendu de tissu rouge et blanc donnent à l'ensemble un aspect carton-pâte que l'on pourra trouver désuet ou charmant, selon ses goûts. Mais l'impression de pénétrer dans un lieu à part, une sorte de bulle hors du temps, est elle, bien présente. 

Salle du Moulin Rouge

Lorsque le show débute, ce qui frappe, c'est l'effet saisissant créée par cette scène tout en longueur, animé d'une multitude de danseuses - et de danseurs - on oublie trop souvent ces messieurs - dans des costumes faits pour éblouir le spectateur : les plumes et les strass sont effectivement au rendez-vous.

Seul petit bémol selon moi à ce très beau spectacle : les chansons. Outre la mièvrerie des paroles - j'ai pourtant une assez grande résistance à la chose -  c'est surtout le play-back qui m'a gêné, ou plutôt un play-back non assumé: pourquoi donc équiper de micros disgracieux des meneuses de revue qui ne chantent pas vraiment ? 
Revue Féérie - Le Moulin Rouge

Les tableaux s'enchaînent pendant une heure et demie : Les rues de Paris, le cirque, ou encore l'exotisme d'un orient fantasmé font défiler pléiade de costumes et de chorégraphies. Avec quelques moments très attendus, comme la captive indienne plongée dans une piscine ou nagent quelques beaux spécimens de boas. Les tableaux dansés alternent avec des numéros très impressionnants, contorsionnistes ou encore acrobates. 

Mais le clou du spectacle, c'est tout de même le célébrissime cancan mêlant figures imposées, froufrous, cris - le fameux chahut qui donna tout d'abord son nom à cette danse  -  et énergie débordante, sans oublier quelques pointes d'humour. 
 
French Cancan - Revue Féérie - Le Moulin Rouge

Alors, le Moulin Rouge vaut-il le coup ? Pour le côté mythique du lieu, la beauté de ses costumes et de ses effets scéniques extrêmement maîtrisés, oui. Un spectacle au kitsch assumé, qui ménage de très beaux moments de magie et d'effets "waouh". Nous sommes ressortis avec des étoiles - et des paillettes - plein les yeux ! 

La note tout à fait subjective et qui n'engage que moi : 4/5

RESERVER 
Retour à l'accueil