White princess affiche

Une série de Jamie Payne et Alex Kalimnios 

Disponible en DVD

 

Depuis fort longtemps, tout ce qu'il peut y avoir de séries, romans ou films historiques m'attire. C'est une façon accessible de mettre un pied dans le contexte social, politique d'une autre époque. Et même si la plupart du temps, on est plus près de la fiction que des faits historiques, cela permet à un plus large public d'identifier des personnages ayant existé, et, qui sait, d'avoir envie d'en savoir plus.

Pour certains, cette fictionalisation semble quasi hérétique, mais pour ma part, je mesure chaque jour au contact de nombreux touristes, à quel point ces oeuvres grand public sont une porte d'entrée facile pour approcher ensuite l'histoire avec un grand H. Quitte à devoir, a posteriori, tordre le cou à une partie des idées véhiculées dans les plus fantaisistes de ces fictions.

Toujours est-il que lorsqu'on m'a proposé de découvrir The White Princess, j'avais encore en tête The White Queen - série elle aussi tirée des ouvrages de Philippa Gregory - et j'ai bien sûr tout de suite manifesté mon intérêt. The White Queen nous plongeait dans l'Angleterre du 15e siècle, au beau milieu de la guerre des Deux-Roses, opposant les familles Lancastre et York dans la conquête du trône. The White princess poursuit cette chronologie en se penchant sur la dernière partie de cette guerre qui ne va réellement s'achever, en somme, qu'avec la montée sur le trône d'Henri VIII, descendant des deux familles à la fois. 
The White Princess - la guerre des deux roses - Angleterre - Histoire - Jodie Conner et Jacob Collins Levy

Après la mort de Richard III à la bataille de Bosworth, la jeune Elizabeth d'York est mariée au vainqueur, Henry VII, de la famille Lancastre. Malgré cette union, alliance des deux dynasties devant théoriquement mettre fin à la guerre, des princes York continuent à menacer l'autorité du nouveau roi.

Une instabilité attisée par les mères respectives des jeunes mariés. D'un côté Elizabeth Woodville, la reine douairière, épouse du défunt Edouard IV et mère de la reine, de l'autre Margaret Beaufort, la très pieuse et non moins redoutable mère du roi. Ces deux femmes sont en réalité les vraies joueuses de cette partie d'échecs dans laquelle il faut parfois savoir sacrifier des vies - comme autant de pions - pour garder la couronne. 
The White Princess - la guerre des deux roses - Angleterre - Histoire -  Essie Davis, Michelle Fairley
On trouve d'un côté Essie Davis en reine douairière, et de l'autre Michelle Fairley (inoubliable Catherine Stark) en Marguerite de Beaufort, endossant toutes deux les rôles de ces femmes de caractère. La jeune actrice britannique Jodie Comer prête quant à elle ses traits à la reine Elisabeth, formant avec Jacob Collins Levy en Henry VII, un couple à la fois terrible et attachant, pions malmenés par leur mère, jusqu'à ce que, eux mêmes pris au piège, ils deviennent à leur tour bourreaux pour survivre. Il y a bien d'autres personnages et acteurs formidables dont je pourrai ici vous parler, mais le mieux est encore que vous les découvriez par vous-mêmes ! 
 
Si l'histoire d'Angleterre n'est pas ma spécialité, j'ai toujours beaucoup de plaisir à voir évoluer des personnages historiques - dont, pour la plupart, j'ignorais jusqu'à l'existence - dans un jeu politique où se mêlent sentiments, devoir et stratégie. Curiosité oblige, j'ai tout de même passé pas mal de temps entre les épisodes - et même parfois pendant - à tenter de démêler l'historique de la fiction, pour relier ce que je voyais à ce dont ma mémoire croyait se rappeler. 
The White Princess - la guerre des deux roses - Angleterre - Histoire - Jodie Conner et Jacob Collins Levy

The White Princess s'avère aussi convaincant que The White Queen, et nous plonge au coeur d'une lutte de pouvoir sans merci. Centrée sur les personnages féminins, cette série en partie fictionnelle -  mais, m'a t-il semblé, raisonnablement  - peut aussi bien se regarder pour le plaisir que comme une occasion d'aborder une époque complexe et troublée de l'histoire de l'Angleterre. Tout ce que j'aime ! 

La note tout à fait subjective et qui n'engage que moi : 4/5 

 

Avec Jodie Comer, Jacob Collins Levy, Essie Davis, Michelle Fairley,  Suki Waterhouse,  Joanne Whalley,  Patrick Gibson,  Rebecca Benson,  Rhys Connah,  Vincent Regan,  Caroline Goodall  

ACHETER 
DVD
le livre qui a inspiré la série
Retour à l'accueil