Drawing Lab - Drawing Hotel - Exposition - Salon de thé - Le blog d'Akialam

Une fois n'est pas coutume, je ne consacrerai cet article ni à une exposition, ni à un salon de thé, mais à un lieu réunissant les deux... et même plus. Il s'agit du Drawing lab / Drawing hotel, où j'ai été invitée, il y a quelque semaines, à découvrir l'exposition Ce qui me traverse de Gaëlle Chotard. 

Ce lieu, à deux pas du Palais Royal, était passé complètement sous mon radar, probablement parce que j'ai dû le prendre pour un hôtel, endroits auxquels je m'intéresse d'ordinaire assez peu. Grossière erreur. Ou plutôt : il s'agit bien d'un hôtel, mais pas seulement. En effet, le Drawing Lab / Drawing Hotel est un lieu pluriel, entièrement dédié à l'art du dessin : il abrite à la fois un hôtel et un salon de thé / bar mais également une boutique ainsi qu'un espace d'exposition. 

Drawing Lab - Drawing Hotel - librairie -  Exposition - Salon de thé - Le blog d'Akialam

En poussant la porte, le visiteur découvre l'accueil, au beau milieu de la librairie. Outre le catalogue de l'exposition en cours, les lecteurs plus curieux pourront s'y procurer des ouvrages consacrés au dessin ou à Paris. 

Pour l'espace d'exposition, c'est à l'étage inférieur que ça se passe : le lieu est quasiment désert. Je suis un peu intimidée à l'idée de me retrouver seule en face à face avec les oeuvres exposées, toute habituée que je suis à évoluer dans les salles de musées bondés. J'agrippe une des feuilles d'explication que je range soigneusement dans mon sac, sans la lire : une manie que j'ai de vouloir découvrir les oeuvres sans a priori et de ne lire les présentations qu'une fois rentrée à la maison, en réfléchissant à l'article à écrire. 

Drawing Lab - Drawing Hotel -  Exposition Gaelle Chotard  - Le blog d'Akialam

Et puis... en découvrant les pièces exposées, je suis tout d'abord un peu perplexe : on m'avait promis un lieu consacré au dessin. Or, ce que je voyais relevait davantage, à mon sens, de la sculpture. J'ai donc fait une entorse à mes habitude, et lu soigneusement la note explicative afin de comprendre un peu mieux ce que j'avais sous les yeux. 

J'y apprends donc qu'il s'agit tout simplement de dessin en 3D ! Et c'est vrai qu'à y regarder de plus près, la matière travaillée par Gaëlle Chotard - cordes de piano et gaines métalliques - se détache sur le mur blanc d'une manière assez similaire au graphite sur une feuille Canson. Une matière qu'elle entortille et entremêle à la façon dont on pourrait passer et repasser une mine sur le papier.

Drawing Lab - Drawing Hotel -  Exposition Gaelle Chotard  - Le blog d'Akialam

Un regard intéressant sur l'esthétique du dessin, auquel je ne m'attendais pas. La deuxième pièce présente ensuite, à rebours du processus créatif, les esquisses sur papier que l'artiste effectue avant d'oeuvrer en métal.

Enfin, une troisième salle cachée derrière un rideau noir - et que l'on peut aisément louper si l'on n'est pas un peu curieux - présente une oeuvre dont l'ombre projetée contre le mur matérialise de façon plus évidente le lien entre ces sculptures et le dessin, avec un retour de la 3D à la 2D. 

Drawing Lab - Drawing Hotel -  Salon de thé - Le blog d'Akialam

Après avoir découvert l'exposition, retour au rez-de chaussée pour profiter du calme du bar / salon de thé. La carte des thés s'avère plutôt intéressante avec des références plus pointues que ce qu'on trouve d'ordinaire dans ce type d'établissements : je jette mon dépourvu sur un Sencha. Un choix classique, quoi de mieux pour se faire une première idée ?

J'en profite pour admirer le patio coloré où il fait encore trop frais pour s'installer, mais qui doit être bien agréable au retour des beaux jours. La vaisselle est jolie, le Sencha tient toutes ses promesses, et même davantage! 

Drawing Lab - Drawing Hotel -  Salon de thé - Le blog d'Akialam

Voilà un lieu qui me fait reconsidérer mon peu d'attirance pour les hôtels lorsqu'il s'agit de faire une pause : à l'écart de l'agitation de la rue, il s'avère un endroit idéal pour se détendre un moment, et en ce qui me concerne, écrire au calme. Et puisque les expositions sont amenées à changer régulièrement, voilà bien plus d'excuses qu'il ne m'en fallait pour revenir ! 

 

Exposition Ce qui me traverse 
de Gaëlle Chotard 
Du 20 mars au 6 juin 2018 

 

Le Drawing Lab / Drawing Hotel 

17 rue de Richelieu 

Paris 1

 

Retour à l'accueil