Hinthunt escape game : James Murdock

Publié le 8 Juin 2016

 

En août dernier, je vous avais parlé de notre premier expérience d'escape game, la zen room de chez Hinthunt qui m'avait vraiment enthousiasmée. Tellement, d'ailleurs, que j'ai saisi la première occasion possible pour renouveler l'expérience, avec la Prophétie Maya, chez Mystery escape. Les salles proposant ce genre d'activités sur Paris - mais pas seulement - se multipliant, n'importe qu'elle excuse se transforme rapidement en opportunité de réunir ses amis pour une petite partie.

 

C'est l'anniversaire d'une amie qui nous a fourni une excuse toute trouvée pour retourner chez Hinthunt avec, cette fois-ci, une équipe franco allemande. Et comme la seule langue que nous partageons est l'anglais, c'est donc dans la langue de Shakespeare que nous avons plongé dans une enquête des plus épineuses...

 

Le détective Murdock vient d'être emprisonné pour meurtre à la suite d'un coup monté contre lui. Son équipe de collaborateurs - c'est nous - a donc pour mission de découvrir le véritable coupable et permettre ainsi de l'innocenter. Pour ce faire, nous retournons sur les lieux du crime afin de réunir de nouveaux indices. Sauf qu'en faisant sauter les scellés, nous avons déclenché une alarme qui a alerté la police. Nous avons donc une heure - et pas une seconde de plus -  pour résoudre l'enquête avant qu'elle ne débarque pour nous mettre sous les verrous. 

 

Vous le savez, je ne vous en revèlerai pas plus pour préserver le secret de l'instruction en cours -et puis, avouez que ce serait beaucoup moins drôle - mais nous y avons retrouvé l'esprit qui animait déjà la zen room, avec des énigmes faisant intervenir différents modes de résolution. Nous avons probablement été un peu ralentis par le fait que l'anglais n'était la langue maternelle d'aucun d'entre nous : j'avoue que même avec un bon niveau de langue, comprendre les énigmes, et surtout communiquer ses trouvailles et ses hypothèses avec son équipe - point clé de tout escape game collaboratif - prend forcément un peu plus de temps. Heureusement, grâce à quelques indices supplémentaires du game master, nous avons pu nous échapper cinq petites secondes avant que la police ne nous mette le grappin dessus. Mais nous avons eu chaud ! 

 

Comme d'habitude, on adore l'esprit du lieu, et, petit plus charmant, la présence d'accessoires thématiques permettant de prendre une photo souvenir à la sortie du jeu. Et nous voilà tout fiers! 

Et puisque jamais deux sans trois, Hinhunt vient d'ouvrir une troisième salle intitulée "l'énigme du sous-marin" à la laquelle je compte bien aller faire un petit tour à la première occasion ! 

 

Pour en savoir plus sur Hinthunt c'est par ici : http://hinthunt.fr/

Commenter cet article