Docteur Frankenstein

Publié le 10 Décembre 2015

De Paul McGuigan

 

Dans le Londres du 19e siècle, Victor Frankenstein, scientifique aux méthodes radicales, et son tout aussi brillant protégé Igor Strausman partagent une vision noble : celle d'aider l'humanité à travers leurs recherches innovantes sur l'immortalité. Mais peu à peu, les expériences de Victor vont trop loin, et son obsession engendre de terrifiantes conséquences..

 

 

 

 

 

 

Il est des projets enthousiasmants sur le papier. Globalement, tout ce qui peut moderniser les grand classiques ou montrer ce qu'ils peuvent avoir d'universel et d'intemporel dans leurs propos rentre selon moi dans cette catégorie.  C'est pourquoi je voyais plutôt d'un très bon oeil cette nouvelle adaptation du mythe de Frankenstein - nom du docteur, rappelons-le, et non de la créature.

Dès les premières minutes, on sent l'envie de dépoussiérer l'ensemble, à la façon d'un film d'action,  tout à fait dans le genre du Sherlock Holmes de Guy Ritchie. Victor Frankenstein s'encanaille pour parvenir à ses fins, crochete, vole, sème des poursuivants, et résoud en cinq minutes 20 ans de mauvais traitements... admettons.

Docteur Frankenstein

L'ensemble est un peu tiré par les cheveux mais l'amitié, ou du moins la complicité scientifique qui se tisse entre Victor et Igor est intéressante, et la façon qu'ils ont de concevoir leurs créatures entraîne le spectateur dans un schéma qui se veut le plus crédible possible. James McAvoy donne le meilleur de son jeu pour donner vie au scientifique fou dans toute sa complexité, une composition toute en fêlures qui sait créer l'empathie lorsqu'il le faut. Oui, on aime voir McAvoy au bord des larmes, où son regard vert n'est jamais plus expressif. Mais malgré tous ses efforts, et ceux de Daniel Radcliffe en comparse passionné de science, le film finit malheureusement par basculer dans le grand n'importe quoi : de nombreux éléments parasites n'apportent rien de supplémentaire à la trame principale, et le détective, théoriquement le pendant fanatique religieux et moral de Frankenstein, n'est jamais vraiment ressenti comme une menace réelle. 

 

Jusque là pourtant, on était prêts à considérer ce Docteur Frankenstein comme un honnête divertissement familial sans grande envergure mais pas désagréable. Et puis arrive la créature, expédiée au final en quinze petites minutes sans queue ni tête, déconstruisant aussi bien la crédibilité scientifique - je ne suis pas une spécialiste, mais l'utilisation de l'électricité à tout va, sous une pluie torrentielle... - que l'émotion qui avait tant bien que mal réussi à subsister.  Le final tourne à la bouillie de film d'action, ne laissant aucune chance de découvrir la créature et achevant de réduire en miettes tout ce que le début avait semblé vouloir construire de psychologie.

Quelques bonnes idées pour apporter du neuf à ce mythe déjà intemporel, une bande originale sympathique et de bons acteurs : autant d'ingrédients qui ne parviennent malheureusement pas à sauver le film. Un improbable gâchis !

 

La note tout à fait subjective et qui n'engage que moi : 2,5/5

Commenter cet article

Docteur Frankenstein streaming vf 15/12/2015 15:39

Bon film pour les fans d'Igor et de Victor Frankenstein