Le Hobbit 3 : la bataille des cinq armées ***

Publié le 29 Décembre 2014

De Peter Jackson 

 

 

Atteignant enfin la Montagne Solitaire, Thorin et les Nains, aidés par Bilbon le Hobbit, ont réussi à récupérer leur royaume et leur trésor. Mais ils ont également réveillé le dragon Smaug qui déchaîne désormais sa colère sur les habitants de Lac-ville. A présent, les Nains, les Elfes, les Humains mais aussi les Wrags et les Orques menés par le Nécromancien, convoitent les richesses de la Montagne Solitaire. La bataille des cinq armées est imminente et Bilbon est le seul à pouvoir unir ses amis contre les puissances obscures de Sauron.

 

 

 

Comment dire? Après la monumentale trilogie Seigneur des Anneaux qui a enthousiasmé mes années fac et les deux premiers opus du Hobbit ( et ) qui ont reçu un accueil général plus mitigé, mais que pour ma part j'ai trouvé plutôt honorables, voici donc le troisième et dernier opus des aventures de Bilbo.

 

Je suis plutôt bon public de ce type de films, pensez donc : un dragon, une musique épique, de l'aventure, des personnages attachants! Je me suis donc plongée à nouveau avec grand plaisir dans l'univers de Tolkien.


Toutefois, ce dernier opus, passé les vingt premières minutes tout feu tout flamme -Smaug oblige - prend par moments des allures de soap, tout particulièrement lorsque les elfes sont à l'écran. Entre Legolas et son père, tout particulièrement, l'émotion ne prend pas. Les elfes n'étant pas censés être de grands émotifs, cette retenue trop inexpressive nous semble sonner faux. Et puis certains passages sont juste ratés. Legolas remontant sur le pont qui s'écroule je dis non. La BO est en revanche toujours aussi sympathique et c'est avec une joie presque enfantine que je l'écoute actuellement en boucle.

 

Si ce dernier film offre quelques bons moments, on lui pardonnera la plupart de ses faiblesses par amour pour tout ce que Peter Jackson a pu recréer d'exceptionnel. Ce n'est certes pas la fin en apothéose dont on avait pu rêver, mais dans l'ensemble, j'ai tout de même fait un beau voyage avec ce Hobbit.

 

 

 

Commenter cet article