Je suis une vraie fille **

Publié le 23 Mai 2014

De Marion Malabre et Lulu Inthesky

Aux éditions Jungle

 

Depuis quelques temps, pour une raison inconnue, je m'interroge sur les clichés de genre et sur les expressions qui révèlent beaucoup sur notre éducation, ou sur un certain conditionnement, diraient d'autres. Je me suis surprise à dire, l'autre jour : "En même temps, je ne suis pas une vraie fille ! ". Est-ce à dire que parce que je porte peu de jupes, que je ne suis pas d'un naturel jaloux et que je change les ampoules à la maison, je ne serais pas une "vraie" fille ?

 

Bref, tout ça pour vous expliquer que par un hasard du calendrier, mon état d'esprit à ce sujet lorsque j'ai accepté de chroniquer cet ouvrage était un peu différent de celui dans lequel je l'ai reçu.

 

Alors forcément, j'ai abordé le livre avec sans doute plus de distance qu'il n'aurait fallu, mais il faut bien avouer  : je ne me suis pas reconnue dans la plupart des situations. Ce n'est pas le côté frivole qui m'a rebutée (j'en ai lu beaucoup d'autres, par exemple, ou , ou encore ), car la légèreté et le second degré ne m'ont jamais déplu. Simplement, je ne me suis pas reconnue dans la plupart des situations proposées, sans doute parce que beaucoup tournent autour des relations amoureuses et que je suis en couple depuis longtemps. Peut-être.

 

Pour le reste, vous l'aurez compris, le titre m'a bien entendu interpelée (rapport à la fameuse anecdote ci-dessus), et même avec le recul, il me semble toujours gênant. Pour moi, en tout cas à l'heure actuelle, la "vraie" fille est une expression qui n'a plus de sens. Côté illustrations, l'ouvrage se lit très (trop) vite, et si on y retrouve le dessin familier de Luluinthesky, il y manque cruellement son impertinence.

 

Bref, un ouvrage léger mais sans folie, qui assène les clichés sur les filles (et les mecs) sans trop d'imagination. Bof. 

 

 

Merci aux éditions Jungle et à Babelio de m'avoir fait parvenir cet ouvrage

Commenter cet article

FT 19/06/2014 12:49

Bonjour Akialam! Je partage ton avis sur ce genre d'ouvrage à clichés, peut-être a tu lu le classique " les femmes viennent de Vénus, les hommes de Mars"? Rempli de clichés et loin de la réalité pour moi, seulement l'apparence de la vérité. De plus comme tu le dis, le fait d'être en couple fait évoluer les comportements, et par ailleurs je peux te dire que la nouvelle génération- les ados d'aujourd'hui- efface peu à peu les différences; les garçons restent aussi des heures au téléphone avec les copains, ils font aussi des soirées entre potes, et aiment aussi faire des gâteaux à la maison ou bien faire des colliers de perles, en dédaignant les consoles et les matchs de foot... Et mes filles non plus ne portent jamais de jupe, et jurent comme des garçons. Les repères changent, les différences s'estompent, mais en tout cas je peux te dire une chose certaine- et en cela je reprends une de tes réflexions de je ne sais plus quelle chronique- ton blog est bien un blog "de fille", et c'est bien pour ça que je l'aime! Bonne journée Akialam!