Patéma et le monde inversé ***

Publié le 15 Mars 2014

De Yasuhiro Yoshiura

 

 

Après une catastrophe écologique, la terre se trouve séparée en 2 mondes inversés ignorant tout l'un de l'autre. Dans le monde souterrain, Patéma, 14 ans, adolescente espiègle et aventurière rêve d'ailleurs.
Sur la terre ferme, Age, lycéen mélancolique, a du mal à s'adapter à son monde totalitaire.
Le hasard va provoquer la rencontre des 2 adolescents en défiant les lois de la gravité.

 

 

 

 

 

J'aime beaucoup les films d'animation, tout particulièrement lorsque, sous couvert d'un style accessible aux enfants, ils abordent des thèmes plus profonds. Ici, il est question de science, de dictature, de haine, d'acceptation de la différence, mais également d'amour. Deux personnages que tout oppose, à commencer par la gravité, vont apprendre à se connaître, et à s'entraider, brisant les règles de leurs deux mondes et permettant par là même leur rencontre. Des thèmes traités avec poésie, mais dont la dureté n'est pas pour autant occultée.

 

Le film joue sur les effets d'optique à tel point que le spectateur en perd ses repères - et son sens de l'orientation. Ce processus est perturbant, car on ne sait plus "dans quel sens on est". Cependant, je pense que cela gène surtout le spectateur adulte, plus cartésien. Les enfants le ressentiront sans doute de façon différente. Mais on finit par se faire une raison et cette acceptation fait partie, je crois, du processus voulu par le réalisateur.

 

Voici donc une fable touchante, un univers visuel chamboulé, et un réalisateur à surveiller de près qui semble avoir un goût prononcé pour les univers futuristes. Après la retraite de Miyazaki, le cinéma d'animation japonais a encore de beaux jours devant lui !

Commenter cet article

Edelwe 09/04/2014 17:53

Les graphismes ont l'air superbes! Petite info : ma nouvelle adresse de blog : http://lecturesetfarfafouilles.blogspot.com/

akialam 12/04/2014 22:45

C'est bien noté ! Merci

Ankya 08/04/2014 08:36

Je le note !!! Je n'en avais pas entendu parler. En général les animés japonais me plaisent ^^ (avis tout à fait subjectif... tout ce qui vient du Japon part avec un bon a priori huhu)

akialam 12/04/2014 22:45

Je ne suis pas très objective sur ce point non plus, remarque !