Art shopping 2013

Publié le 26 Octobre 2013

Au Carousel du Louvre

 

 

Le concept du salon Art shopping est de proposer des œuvres d'art contemporain à des prix abordables - moins de 5000 euros. Mais il est vrai que la notion d'abordable peut très vite devenir relative lorsqu'on parle d'art. Pour cette 13e édition, trois artistes seulement ont retenu mon attention.

 

 

 

 

 

J'ai tout d'abord été surprise par les tableaux de Maguy Makosso, artiste gabonaise. A vrai dire, moins par ses personnages que par ses tableaux d'animaux en groupe, comme ces poissons, ou des perroquets, qui m'évoquent parfois le tangram ou des jeux d'enfant.

 

 

 

 

 

S'il semblerait que le bleu m'attire pas mal en ce moment, ce qui est une vraie nouveauté, je n'en reste pas moins fidèle au rouge, comme en témoigne mon arrêt prolongé devant les oeuvres de Joséphine Boni qui l'utilise beaucoup. Avec deux ou trois couleurs, cette artiste esquisse des univers presque sans angles, doux, assez poétiques sans être trop naifs.

 

 

 

 

Enfin, mon coup de coeur incontestable de cette édition revient à Ana Leon et à son tableau "En la Milonga". Cette artiste argentine développe le thème du tango dans de nombreuses toiles, mais celle-ci est vraiment celle qui m'a le plus intéressée. Regardez ces couples passionément enlacés, et surtout ce personnage à droite, fumant d'un air presque blasé. Je l'imagine farouchement indépendante, presque trop belle pour que les hommes osent l'inviter à danser. Vous l'aurez compris, j'aime les tableaux qui me parlent, qui me racontent une histoire. Celui-ci est incontestablement de ceux-là. Si j'avais eu l'argent pour me l'offrir, il trônerait sans doute en ce moment même dans mon salon. Faute de quoi, il vient simplement rallonger la liste de mes regrets artistiques, où il tiendra compagnie à la dame au chapeau vert de Timmers.

Commenter cet article